×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Octopus prend ses quartiers au port de plaisance de La Rochelle

Restauration - vendredi 24 juin 2022 14:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

La Rochelle (17) Le 10 juin, Octopus a ouvert ses portes quai du Bout-Blanc, aux Minimes. L'établissement sur trois niveaux jouit d'un cadre privilégié, avec vue sur les bateaux et les monuments de la ville. Ouvert 7 jours sur 7, il combine restaurant, bar et rooftop.



C’est un grand bâtiment vitré sur trois niveaux, situé au cœur du port de plaisance des Minimes, à La Rochelle (Charente-Maritime). Sur le quai du Bout-Blanc, un nouvel établissement a ouvert ses portes le 10 juin, dans un cadre privilégié. Octopus s’étend sur une surface d’accueil d’environ 400 m2, avec vue sur les bateaux quel que soit l’étage auquel le client se trouve. “Quand j’ai visité ce lieu, j’ai été très impressionné”, confie Patrice Gashi, directeur associé de ce restaurant, bar et rooftop.

Gérant du bar-restaurant Le Phare à Saint-Martin, dans l’île de Ré, l’homme a investi dans cette affaire avec deux associés : Benoit Samson, qui travaille dans le secteur de la climatisation, et Jocelyn Bouyssy, directeur général des cinémas CGR. Les hommes d’affaires ont fait appel à ce professionnel de la restauration pour répondre à un appel à candidatures du port de plaisance de La Rochelle, qui cherchait un exploitant après avoir investi 1,4 M€ dans la construction du bâtiment, situé sur le domaine public. Les deux entités ont signé une convention d’occupation temporaire (AOT) de vingt ans.

Le rooftop déjà prisé

Octopus est ouvert 7 jours sur 7, de 8 heures à 2 heures. La partie café et restaurant s’étend sur les deux premiers étages. Le chef Patrice Leullier - “connu et reconnu localement” - est aux fourneaux. À la carte, beaucoup de fruits de mer et de poissons, mais aussi une formule du midi entrée-plat ou plat-dessert à 19 € et entrée-plat-dessert à 24 € (en semaine) ou encore des moules avec frites maison à 15 €. Au deuxième étage se trouve également un bar, ouvert pour le moment à partir de 18 heures. “Nous avons recruté une barmaid mixologue qui réalise de supers cocktails” , précise le responsable.

Au dernier étage, un rooftop offre un panorama sur les bateaux, le chenal et les tours de La Rochelle. L’endroit est déjà prisé ! “Nous recevons des demandes de privatisation mais nous souhaitons qu’elles restent exceptionnelles pour ne pas priver notre clientèle” , assure Patrice Gashi, qui travaille avec sa femme Emmanuelle, co-directrice. Le couple a déjà des idées pour l’avenir : installer une rôtissoire pour permettre aux plaisanciers d’emmener un poulot rôti en mer, proposer des paniers pique-nique, livrer sur les bateaux... “Mais il faut du personnel et du matériel, nous allons attendre” , avance Emmanuelle Gashi. Une vingtaine de salariés ont d’ores et déjà été recrutés. Cependant, il reste des postes à pourvoir.


Amélia Blanchot
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Tours de main
par Marcel Mattiussi
Services