×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Raphaël Vionnet se met en retrait de la cuisine

Restauration - lundi 14 février 2022 11:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le chef étoilé ferme son restaurant éponyme pour raison de santé. Il compte bien se soigner pour revenir exercer le métier qu'il adore.



Raphaël Vionnet : 'Je remercie mon équipe pour leur soutien dans ces moments difficiles et mes clients, pour leur fidélité tout au long de ces sept belles années d'ouverture, dans les bons et les mauvais moments.'
Raphaël Vionnet : 'Je remercie mon équipe pour leur soutien dans ces moments difficiles et mes clients, pour leur fidélité tout au long de ces sept belles années d'ouverture, dans les bons et les mauvais moments.'

Raphael Vionnet a eu le cœur lourd en fermant définitivement son restaurant éponyme à Thonon (Haute-Savoie). Victime d’un grave accident de scooter, en sortant de son restaurant, il n’est plus en capacité physique de tenir l’établissement qu’il a créé. “Après l’accident, j’ai signé une décharge et je suis revenu aux fourneaux, en fauteuil roulant…et sous morphine. C’était très dur, moralement et psychologiquement.” Le coup de grâce, s’est produit deux ans plus tard, quand les médecins lui ont annoncé qu’il devait absolument s’arrêter pour subir plusieurs opérations. “Avec la rééducation, on m’a annoncé au moins 3 ans de convalescence et rééducation. C’était ça, ou je ne remarcherais plus à court terme. J’ai refusé, pris d’autres avis, mais tous étaient unanimes. Je ne pouvais pas y couper.”

Raphaël Vionnet a fait le choix de la raison pour pouvoir encore exercer son métier, sa passion. “Je remercie mon équipe pour leur soutien dans ces moments difficiles et mes clients, pour leur fidélité tout au long de ces sept belles années d’ouverture, dans les bons et les mauvais moments.”

 

La suite dans trois ans

Avant de fermer, Raphaël Vionnet, étoilé à Thonon depuis 2015, a vidé sa cave (sa seconde passion) et organisé une vente aux enchères au profit d’une œuvre caritative. Avant son aventure thononaise, il était déjà étoilé comme chef du restaurant l’Auberge du Bois Prin à Chamonix. Les opérations et la rééducation vont se succéder dans les mois qui viennent, mais il a déjà des projets plein la tête. “Je ne jette pas l’éponge, j’ai déjà des idées pour le futur. J’ai juste besoin d’une pause pour me soigner. C’est un crève-cœur, c’est certain, car ce restaurant, c’est un peu mon enfant. Mais, je reviendrai, c’est sûr, je ne pourrais jamais quitter ce métier, ce n’est qu’un au revoir et pas un adieu.” Courage chef et à bientôt !

 

#RaphaelVionnet


Fleur Tari
Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services