×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Christophe Schmitt : "Terre Blanche est un établissement comparable à aucun autre"

Restauration - vendredi 13 août 2021 15:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Tourrettes (83) Après une saison de transition pour prendre la suite de Philippe Jourdin, le chef prend la mesure de l'offre restauration hors du commun de ce ressort à la française. Il s'attèle à donner une identité à chaque restaurant et peaufine sa démarche gastronomique.



Arrivé à Terre Blanche Hôtel Spa Golf & Resort en février 2020 pour prendre la suite de Philippe Jourdin, le chef Christophe Schmitt est depuis le début de l’année chef exécutif de ce resort à la française installé sur un domaine de plus de 300 hectares à Tourrettes (Var). “Reprendre une telle maison du jour au lendemain me paraissait compliqué, l’idée d’une transmission avec Philippe Jourdin, avant sa retraite, m’a beaucoup plu. Avec 120 suites réparties sur le domaine, le room-service est forcément hors du commun, les quatre restaurants ont chacun leur identité, Terre blanche ne ressemble à aucun autre lieu”, détaille le chef, à la tête d’une équipe en cuisine de 50 salariés. Avec le service en salle, dirigé par Damien Largeau, l’équipe restauration monte à plus de 100 collaborateurs au plus fort de la saison.

 

S’adapter et prendre le temps de la réflexion

Pour cette première saison seul aux commandes, Christophe Schmitt et Alain Mourgues, le directeur de l’établissement, ont fait le choix de fusionner le restaurant gastronomique avec le Gaudina, la brasserie chic de l’hôtel. “On se donne le temps de la réflexion pour voir exactement quelle orientation donner à notre offre gastronomique”, expliquent-ils. Ainsi, au déjeuner, les clients ont à leur disposition le Tousco grill en bord de piscine, le Caroubier, le restaurant du club house en front de golf, et au dîner le Gaudina avec sa carte brasserie ainsi que deux menus gastronomiques en trois ou quatre plats. Le chef propose également, pendant l’été, quatre dîners gastronomiques à quatre mains qui remportent un franc succès.

 

Proposer une gastronomie cohérente avec le lieu

Passé par le Crocodile à Strasbourg, la Maison Lameloise puis le Diane à l’hôtel Fouquet’s Barrière à Paris, Christophe Schmitt a profité des confinements pour rencontrer les producteurs locaux et pousser sa réflexion sur sa future table gastronomique. “J’aimerais mettre en avant le côté nature et développement durable qui est déjà une démarche très forte à Terre Blanche”, confie le chef.“ Depuis la crise, on sent très nettement que les clients attendent une expérience ancrée dans son territoire”, constate Alain Mourgues.

Sa cuisine autour du produit brut, technique mais lisible, faite de saveurs franches, de fraîcheur et d’acidité devrait s’exprimer pleinement, sitôt les incertitudes de la crise passée, sur une table gastronomique pointue et pleinement en adéquation avec le lieu. Avec l’ambition à peine voilée de décrocher une deuxième étoile et de faire de Terre Blanche un haut lieu de la gastronomie en Provence.

#christopheschmitt #tourettes #terreblanche #philippejourdin


Marie Tabacchi
Journal & Magazine
N° 3755 -
17 septembre 2021
N° 3754 -
03 septembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Covid -19 : principales aides aux CHR et mesures à respecter
par la Rédaction de l'Hôtellerie-Restauration
Services