×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Réouverture : en Provence-Alpes-Côte-d'Azur, une saison estivale qui s'annonce particulière

Restauration - vendredi 18 juin 2021 10:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Les professionnels azuréens sont unanimes : si reprendre après sept mois de fermeture a demandé de l'adaptation, les équipes sont enthousiastes et les clients français sont bel et bien de retour. Les touristes étrangers, eux, se font encore attendre.



Alexandre Mazzia, AM, Marseille

“On a fait une immersion par paliers pour nous entraîner avec l’équipe puis on a fait deux semaines de services à blanc avec nos amis, producteurs, etc. Cela nous a permis de nous remettre dans le bain, de rassurer l’équipe et surtout d’avoir le niveau d’exigence que l’on s’était fixé pour l’ouverture. Les clients ont été étonnés que cela se passe comme ça dès le premier service, les retours sont très bons. On a beaucoup de demandes, jusqu’à 700 appels par jour ! Quant au protocole sanitaire, ça se passe très simplement, on explique aux clients, ils sont attentifs et très heureux d’être là.”

 
Eugénie Beziat, La Flibuste, Villeneuve-Loubet

“Après sept mois d’activité endormie, même si on a fait de la vente à emporter, c’est compliqué de reprendre. Mais on est tous contents de pouvoir rouvrir après ce que l’on a vécu. Chez moi, tout le personnel est revenu mais j’entends beaucoup de confrères qui sont en difficulté pour recruter, beaucoup ont quitté le métier. Les premiers clients étaient vraiment contents. D’habitude, en juin, on a beaucoup de Scandinaves, mais les étrangers ne sont pas revenus. Même s’il y a l’engouement des habitués, la saison risque d’être particulière.”

 

Jean-Philippe Grandvoinet, L’Olivade au Luc-en-Provence

“Depuis l’ouverture des terrasses, la montée en fréquentation a été progressive. En terrasse, c’était vraiment compliqué à gérer avec la météo et la marchandise. C’est beaucoup plus facile depuis que l’on a rouvert l’intérieur. À mon sens, les règles du protocole sont moins compréhensibles que la première fois, il faut expliquer le QR code aux clients. Mais ce qui est certain, c’est qu’ils sont contents de revenir. La difficulté se situe plutôt sur le maintien des marges : les prix des marchandises ont beaucoup augmenté mais il est hors de question pour nous d’augmenter nos tarifs, ce serait mal vu par nos clients.”

 

Marie Tabacchi
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les ruptures du contrat de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services