×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Ce que la Covid-19 a changé : un client plus exigeant mais qui veut revenir

Restauration - mardi 12 janvier 2021 13:33
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

La fréquentation des restaurants arrive en tête parmi les activités qui manquent le plus aux clients. TheFork a demandé à sa communauté de professionnels et d'utilisateurs européens de quelle façon la consommation avait évolué et quelles seraient les grandes tendances de la restauration en 2021. Encourageant.





Pour commencer, plus de 73% des Français pensent que la Covid a eu un impact sur la façon dont ils se nourrissent. 61 % des personnes interrogées pensent qu'elles conserveront l’habitude de cuisiner elles-mêmes. Ceci dit, la fréquentation des restaurants arrive en tête parmi les activités qui manquent le plus durant cette pandémie : c’est le cas pour 86% d’entre eux, avant même de pouvoir rencontrer leurs amis et leurs familles (75%). En effet, durant l'été qui a suivi le premier confinement, le taux des réservations a été quasiment similaire à celui de l'année précédente. Il a même connu une croissance en Suisse, en Italie, au Portugal, en Suède et en Belgique en comparaison à l’année 2019. Il en va de même pour la pause déjeuner : si la généralisation du télétravail en 2020 a vu de nombreux consommateurs préparer eux-mêmes leur déjeuner, seuls 11 % des travailleurs à domicile disent vouloir continuer à le faire, tandis que 25 % sont impatients de retourner au restaurant pour la pause déjeuner.

En 2021, le retour au restaurant sera légèrement différent, avec un consommateur plus exigeant. Effectivement, 44% des répondants prendront note des mesures de sécurité au restaurant avant de réserver, 40% privilégieront les terrasses et 34% réserveront plus souvent en ligne. Concernant le budget, l'impact est limité : seuls 19% feront plus attention à leurs dépenses au restaurant.

La livraison, une solution temporaire

 Depuis le début de la crise sanitaire, seuls 29% des Français disent avoir commandé en format click & collect ou en livraison à domicile. En revanche, du côté des restaurants, le nombre d'établissements proposant l'un de ces services a doublé. Cette tendance s'est intensifiée puisqu'avant le premier confinement, ils étaient 56% à offrir l'un de ces deux services. Parmi les restaurants offrant ces services, peu d'entre eux (4%) estiment qu'ils leur ont permis de générer des profits. Toutefois, plus de la moitié (75%) pensent que cela leur a permis de rester en contact avec leurs clients sans nécessairement perdre ou gagner de l’argent.

Digitalisation croissante du secteur de la restauration

Depuis le début de la pandémie, 60 % des personnes interrogées utilisent davantage les services numériques au quotidien. 88 % des consommateurs consultent un avis en ligne avant de choisir un restaurant. Côté restaurateurs, 64 % d'entre eux estiment que les outils numériques les ont aidés pendant la crise et 87 % continueront à les utiliser même après la crise. La réservation en ligne (65%), le paiement en ligne (86%) et le menu en ligne (46%) sont les outils les plus plébiscités. 85% des restaurants déclarent utiliser ce canal plus souvent qu'auparavant.

#restauration #restaurant #tendances