Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Ce que la Covid-19 a changé : un client plus exigeant mais qui veut revenir

Restauration - mardi 12 janvier 2021 13:32
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

La fréquentation des restaurants arrive en tête parmi les activités qui manquent le plus aux clients. TheFork a demandé à sa communauté de professionnels et d'utilisateurs européens de quelle façon la consommation avait évolué et quelles seraient les grandes tendances de la restauration en 2021. Encourageant.






Pour commencer, plus de 73% des Français pensent que la Covid a eu un impact sur la façon dont ils se nourrissent. 61 % des personnes interrogées pensent qu'elles conserveront l’habitude de cuisiner elles-mêmes. Ceci dit, la fréquentation des restaurants arrive en tête parmi les activités qui manquent le plus durant cette pandémie : c’est le cas pour 86% d’entre eux, avant même de pouvoir rencontrer leurs amis et leurs familles (75%). En effet, durant l'été qui a suivi le premier confinement, le taux des réservations a été quasiment similaire à celui de l'année précédente. Il a même connu une croissance en Suisse, en Italie, au Portugal, en Suède et en Belgique en comparaison à l’année 2019. Il en va de même pour la pause déjeuner : si la généralisation du télétravail en 2020 a vu de nombreux consommateurs préparer eux-mêmes leur déjeuner, seuls 11 % des travailleurs à domicile disent vouloir continuer à le faire, tandis que 25 % sont impatients de retourner au restaurant pour la pause déjeuner.

En 2021, le retour au restaurant sera légèrement différent, avec un consommateur plus exigeant. Effectivement, 44% des répondants prendront note des mesures de sécurité au restaurant avant de réserver, 40% privilégieront les terrasses et 34% réserveront plus souvent en ligne. Concernant le budget, l'impact est limité : seuls 19% feront plus attention à leurs dépenses au restaurant.

La livraison, une solution temporaire

 Depuis le début de la crise sanitaire, seuls 29% des Français disent avoir commandé en format click & collect ou en livraison à domicile. En revanche, du côté des restaurants, le nombre d'établissements proposant l'un de ces services a doublé. Cette tendance s'est intensifiée puisqu'avant le premier confinement, ils étaient 56% à offrir l'un de ces deux services. Parmi les restaurants offrant ces services, peu d'entre eux (4%) estiment qu'ils leur ont permis de générer des profits. Toutefois, plus de la moitié (75%) pensent que cela leur a permis de rester en contact avec leurs clients sans nécessairement perdre ou gagner de l’argent.

Digitalisation croissante du secteur de la restauration

Depuis le début de la pandémie, 60 % des personnes interrogées utilisent davantage les services numériques au quotidien. 88 % des consommateurs consultent un avis en ligne avant de choisir un restaurant. Côté restaurateurs, 64 % d'entre eux estiment que les outils numériques les ont aidés pendant la crise et 87 % continueront à les utiliser même après la crise. La réservation en ligne (65%), le paiement en ligne (86%) et le menu en ligne (46%) sont les outils les plus plébiscités. 85% des restaurants déclarent utiliser ce canal plus souvent qu'auparavant.

#restauration #restaurant #tendances 

 



Les choix éco-responsables 

Plus de 70 % des personnes interrogées accordent plus d'attention à leur approvisionnement et à la qualité de leur nourriture (durable, biologique...) et 30 % ont changé de fournisseur d'aliments pendant la pandémie pour des denrées plus durables. Cette prise de conscience touche également les restaurateurs. En effet, 63% d’entre eux sont plus attentifs au gaspillage alimentaire et 43% proposent un menu réduit. Ils sont 52 % plus attentifs à l'origine de leurs produits et 15 % ont déjà franchi le pas en changeant de fournisseur pour des options plus éco-responsables.

 

Journal & Magazine
Services