×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

#LaBonneIdée - Frédéric Coiffé lance sa gamelle à casse-croûte®

Restauration - lundi 30 novembre 2020 16:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Bordeaux (33) Le chef, propriétaire de trois restaurants à Bordeaux, lance un concept de gamelle en métal personnalisable pour la vente à emporter. Une idée simple qui remporte un franc succès.



Le chef Frédéric Coiffé et ses 'gamelles à casse-croûte', dont il a déposé la marque.
© Laetitia Bonnet
Le chef Frédéric Coiffé et ses 'gamelles à casse-croûte', dont il a déposé la marque.

Il y pensait depuis des années. Enfant, Frédéric Coiffé voyait son grand-père, maçon portugais, partir sur les chantiers avec sa gamelle. Plus tard, lors d’une mission de consultant à Singapour, il croise dans le quartier indien des livreurs de gamelles et en rapporte une. Le déclic se produit lors de ce second confinement : “Les ventes à emporter nécessitent trop de plastique. J’ai donc cherché le bon fournisseur et investi dans 1 200 boîtes en inox, dans des couverts pliables en inox et des housses isothermes. Chaque gamelle compte 4 compartiments, dont un étanche” explique le chef. En pratique, les clients achètent la gamelle 25 € : soit ils la gardent, soit elle devient une caution – qu’ils pourront récupérer quand ils s’en sépareront. Lorsque le client le souhaite, le chef remplit la gamelle, ramenée propre ou sale, avec le menu du jour (12,50 € en semaine, 20 € le week-end) du Bar de la Marine ou de l'Atelier du Goût, ses établissements à Bordeaux (Gironde). Les gamelles sont aussi livrées à vélo par un coursier local.

La gamelle : un lien pour l’après-covid

“C’est ludique, c’est une démarche citoyenne, et cela me permet de créer ou de garder un lien. Je constate pour l’instant un roulement d’une cinquantaine de gamelles à remplir chaque jour. Mais j’en vends aussi tous les jours une quinzaine, notamment pour des cadeaux de Noel, dans toute la France. Des restaurateurs, des traiteurs m’en achètent, et deux gros comités d’entreprise m’en ont commandé. Cela m’ouvre un nouveau marché. Je n’ai pourtant rien inventé !”, sourit-il, surpris de l’engouement suscité par sa gamelle à casse-croûte®. “Beaucoup se l’approprient, cela leur rappelle des souvenirs.” On lui demande même parfois de la personnaliser par gravure.

#ventesaemporter #gamelleacassecroute #Bordeaux #FredericCoiffe


Laetitia Bonnet Mundschau
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services