×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

La maire de Marseille demande aux restaurateurs de « faire des efforts sur les mesures barrières »

Restauration - lundi 14 septembre 2020 12:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Michèle Rubirola, maire de Marseille, ne souhaite pas toucher aux horaires des restaurants et des bars déjà limités à 0 h 30. L'évolution des mesures devrait être connue vers 17 h.



© Thinkstock


La concertation préconisée par Jean Castex entre les maires et les préfets pour prendre les décisions limitant la propagation de la covid-19 a bien eu lieu entre Michèle Rubirola, maire de Marseille et le préfet de la région Provence-Alpes-Côte d'Azur, Christophe Mirmand. Dans un entretien au journal Le Monde, Michèle Rubirola explique sa position : « Il est important pour moi de ne pas toucher aux horaires de fermeture des bars et des restaurants à 0 h 30. Il n’y a pas d’étude scientifique qui prouve que la propagation du virus est plus importante à partir de 23 h 30. En fermant ces établissements, on favoriserait des rassemblements non contrôlés à l’intérieur de lieux privés ou dans l’espace public. »

Néanmoins, elle insiste sur la coopération nécessaire des professionnels : « Je demande aux restaurateurs, aux commerçants, aux forains, aux patrons de bar de faire des efforts sur les mesures barrières, de ne plus accepter les relâchements, les débordements ». « Je suis entièrement d’accord pour fermer les lieux à risque, qui ne respectent pas les mesures barrières imposées », a précisé Michèle Rubirola. 

 

#marseille #restaurant #coronavirus