×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Vente à emporter : la clé pour rouvrir son restaurant sans accueillir du public

Restauration - lundi 4 mai 2020 11:30
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      
Article réservé aux abonnés

Comment envisager la reprise d'activité dans les restaurants grâce au Click and Collect ? Lors d'un webinaire organisé le 30 avril par Les Ateliers du succès, quatre experts ont donné des pistes aux professionnels en matière de digital, d'optimisation des coûts, de réglementation et de packaging.




“Click and Collect : Comment rouvrir son établissement sans accueillir du public ?”
 : voici la question à laquelle quatre experts ont souhaité répondre lors d’un webinaire organisé par Les Ateliers du succès, le 30 avril dernier. "Je pense qu’il ne faut pas rouvrir trop vite le service à table”, affirme sans détour Rémi Ohayon, meilleur ouvrier de France en communication digitale et président-fondateur d’Api & You, agence conseil et communication. “Les Français ne sont pas encore prêts à se rendre en masse dans les établissements”, assure-t-il. La vente à emporter (VAE) est donc l'une des solutions indispensables pour la reprise d’activité. Un dispositif qui rassurera le client car “il se sentira plus en sécurité chez lui”. La clé pour générer du chiffre d’affaires selon l’expert : “créer de nouvelles opportunités”.

 

Les points relais

Aujourd’hui, un client commande via son smartphone, éventuellement via un ordinateur”, détaille Rémi Ohayon. Il est donc primordial d’avoir un site internet qui soit adapté à ces deux supports. Autre point important : le point de collecte dans un établissement relais. “Pourquoi ne pas envisager de s’allier à un fromager, un caviste, un pâtissier et se servir de ces établissements pour distribuer ses plats ?, suggère l’expert. Cela permettra de compléter son offre et d’augmenter ainsi la fréquentation. Autre piste : le prêt à cuire, avec une offre de viande non cuite, par exemple, pour un barbecue accompagné d’une garniture cuisinée.

 

Mise en place du Click and Collect

Même si les repas sont proposés en vente à emporter, “il est important de maintenir le tarif habituel. Les clients connaissent vos produits et votre offre, il faut garder votre marché”, conseille Rémi Ohayon. En revanche, il faut penser à de nouvelles possibilités de paiement, pour le client, notamment de permettre plusieurs paiements pour une même commande.

La mise en place du Click and Collect nécessitera bien sûr de garantir la sécurité sanitaire de tous. “Il faut se protéger, protéger ses collaborateurs et sa clientèle par la mise à disposition d’équipements de protection”, insiste Nurhan Tran, directrice du Pôle usage unique Groupe Matfer Bourgeat- Division Flo & In Situ.

Dernier point important à ne pas négliger : le packaging. “Le restaurateur est un créateur d’émotions et le packaging peut y contribuer", affirme Tatiana Rumeau, directrice générale de Comatec. Trois points pour bien choisir son packaging selon l’experte : celui-ci doit être ludique, pratique et écologique. Le packaging, selon elle, contribue à créer “une expérience et à fidéliser le client”.

 

#VAE #Venteaemporter #Coronavirus #clickandcollect


Romy Carrere