×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Philippe Etchebest : « Nous avons une solution pour sauver nos établissements »

Restauration - lundi 27 avril 2020 16:50
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Créer un fonds qui permettra aux restaurateurs de « récupérer » un tiers de leur perte d'exploitation maintenant pour tenir et survivre. C'est le message qu'a porté le chef médiatique devant le chef de l'Etat. Un dispositif qui soutient les restaurateurs et ne coûte rien à l'Etat.



Philippe Etchebest : 'Si le Président arrive à mettre en place la distribution des aides pour la perte d'exploitation, il sera le premier président à avoir sauvé des milliers d'entreprises'.
© Maxime Gautier
Philippe Etchebest : 'Si le Président arrive à mettre en place la distribution des aides pour la perte d'exploitation, il sera le premier président à avoir sauvé des milliers d'entreprises'.

Vendredi dernier, lors de la réunion dédiée à la restauration en visioconférence avec le Président de la République et plusieurs ministres, Philippe Etchebest a commencé par expliquer le drame que traverse la profession : « De la crêperie au 3 étoiles, c’est un cauchemar national et universel. C’est au minimum 40% des restaurants qui risquent de ne pas rouvrir ». Puis, il a présenté la solution qu’il défend avec un groupe de professionnels, Laurent Tournier (UMIH 33), Stéphanie et Johan Leclerre, fondateurs du collectif Restoensemble (UMIH 17), Jean-François Tastet, groupe CMCB, Patrick Seguin, président de la CCI Gironde, et Marc Vanhove, PDG de la Chaîne Bistro Regent. « Nous faisons une proposition vertueuse pour que les assurances soient les « collecteurs » et redistributeurs des aides financières nécessaires pour supporter la perte d’exploitation de tous les restaurants à hauteur de 14 milliards. Ces fonds seront remboursés par nos surprimes de cotisations sur 10 ou 20 ans ce qui in fine ne coûtera rien à l’Etat. Sans cela, les restaurateurs ne pourront reprendre leur activité, à un moment où ils ont besoin de forces, de sérénité et de confiance en eux pour être au rendez-vous de la réouverture ».

A-t-il été entendu ? « Le président a bien pris conscience des nécessités de répondre aux pertes d’exploitations par la mise en place de fonds dédiés ». « Sur les loyers et les allègements de charges, il y a une participation du gouvernement qui est intéressante. Mais ce n’est pas suffisant. Ce plan de sauvetage est concret. Il touche tout le monde, parce qu’on est tous concernés. Il nous permettra d’éviter une véritable hécatombe, s’exclame Philippe Etchebest. Si le Président arrive à mettre en place la distribution des aides pour la perte d’exploitation, il sera le premier président à avoir sauvé des milliers d’entreprises et des centaines de milliers d’emplois. Restons debout pour que la France reste la première destination touristique mondiale ».

 #coronavirus #philippeetchebest #pertedexploitation #assurances 

 


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
E-réputation : gérer ses avis clients en ligne
par Thomas Yung
Services