Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

#Coronavirus : À Londres, Claude Bosi soutient les jeunes chefs sans emploi en cuisinant gratuitement pour eux

Restauration - lundi 23 mars 2020 12:38
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Londres (GRANDE-BRETAGNE) Depuis sa propagation, l'épidémie de coronavirus pénalise fortement le secteur de la restauration. Elle a notamment engendré la précarisation de jeunes chefs, désormais sans travail (et donc sans revenus.) Au Royaume-Uni, le chef français Claude Bosi, installé en Angleterre depuis deux décennies, s'est mobilisé pour contrer ce phénomène.



Le chef français Claude Bosi, installé en Angleterre depuis plus de deux décennies
Le chef français Claude Bosi, installé en Angleterre depuis plus de deux décennies

Suite à la récente demande de Boris Johnson de fermer les restaurants, pubs et cafés sur l’ensemble du territoire britannique (sauf ceux qui font de la vente à emporter, NDLR), beaucoup de chefs se retrouvent désormais sans travail. Pour le français Claude Bosi, chef-patron du restaurant londonien Claude Bosi at Bibendum (deux étoiles), cette situation requiert des actions solidaires. Il a donc posté vendredi une vidéo d’appel à l’aide sur Instagram ; s’adressant aux chefs-patrons, fournisseurs et autres acteurs de l’industrie de la restauration, il leur a demandé de lui fournir des provisions, afin que lui et son équipe puissent préparer un repas par jour à l’attention des jeunes chefs précarisés.

Dans sa vidéo, il a insisté sur l’importance de se sentir concerné par la situation de ces jeunes chefs ; « nous, nous allons nous en sortir. Mais (…) beaucoup de jeunes chefs se retrouvent à la rue, avec rien derrière. On a une responsabilité envers eux. (…) Certes, les temps sont durs pour nous. Mais ce n’est pas de nous dont il s’agit ; ce qu’il faut, c’est prendre soin de ces jeunes vies. On doit s’occuper d’eux. » Il a ensuite expliqué son plan d’action : « on cuisinera un repas par jour à mon restaurant ; que ce soit un ragoût, une soupe, un sandwich (…). Et avec l’aide, je l’espère, de nos fournisseurs, de tout ce qu’il reste dans nos frigos, et aussi peut-être l’aide de nos amis chefs (…), on va nourrir ces jeunes gens. » Depuis, le chef a posté des vidéos montrant les provisions que plusieurs fournisseurs lui ont apportées.

#coronavirus #claudebosi #restaurant


Anastasia Chelini
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
PDF
Bulletin interactif pour l'offre d'abonnement gratuite

Mode d'emploi :
Télécharger le document PDF remplissez-le puis envoyez-le nous par mail à l'adresse abo@lhotellerie-restauration.fr.

Si vous ne parvenez pas à le remplir en ligne, envoyez-nous simplement un mail à l'adresse : abo@lhotellerie-restauration.fr

Services