×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Laurent Petit, nouveau 3 étoiles Michelin 2019

Restauration - mardi 5 mars 2019 10:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Annecy-le-Vieux (74) Au Clos des Sens à Annecy, Martine et Laurent Petit ont imaginé et réalisé leur restaurant idéal pour servir d'écrin à la cuisine lacustre et végétale qui s'y est épanouie.



« C’est une histoire de couple, cela fait 26 ans que nous avons fondé la Maison du Clos des Sens. C’est la construction d’une famille, ce n’est pas un métier mais une vie, c’est notre respiration, c’est naturel », dit simplement Laurent Petit, toujours prompt à expliquer que Martine et lui ont nourri un rêve commun désormais accompli, leur Clos des Sens à leur image, en adéquation avec leurs convictions d’une cuisine qui explore son terroir et respecte la nature.

En mai dernier, Laurent Petit confiait avoir un rêve : la troisième étoile qui lui apporterait « la légitimité du métier de cuisinier, d’auteur culinaire ». Est-ce que l’annonce de la 3ème étoile le 21 janvier dernier a bien eu l’effet escompté ? « La légitimité, pour moi, ce sera le coup de tampon dans le guide 2020. Cette troisième étoile, c’est une responsabilité. Nous savons aussi que, comme dans la vie ou dans le commerce, il n’y a jamais rien d’acquis ». « Nous sommes heureux mais pas forcément apaisés », résume Martine Petit. Un bonheur partagé avec les équipes qui ont vécu la cérémonie en direct sur Facebook et qui ont célébré dignement ce grand moment. « Cette 3ème étoile est collective. Nous savons que chacun donne leur meilleur de lui-même. Avec la deuxième étoile, nous avons fermé le dimanche. Avec la troisième, nous avons décidé de fermer le jeudi midi. Ainsi, entre le mardi soir et le dernier service du samedi soir, il y a une respiration qui est la bienvenue. C’est une avancée sociale », souligne Laurent Petit. Cette pause correspond aussi à l’effet Michelin. Avec des services complets midi et soir (30 places assises), il faut préserver les collaborateurs et la qualité de la prestation.

Laurent Petit synthétise sa cuisine sous le néologisme : simplexité : « C’est la contraction de simplicité et complexité. Chaque produit a sa place à part entière. Sur chacun il y a un gros travail de réflexion. Ainsi pour le champignon, il est traité de 7 façons différentes dans l’assiette. Pourtant, elle reste lisible avec un dressage rapide et simple. Plus tu gagnes en lecture visuelle, plus tu gagnes en lecture gustative ». « Je veux être un 3 étoiles humaniste, celui qui conjugue le bon sens paysan avec un certain sens du raffinement. Cette assiette de champignon illustre mon propos, ajoute le chef. C’est simple, un lac, un jardin (en permaculture) et 3 étoiles. Le moins cher des 3 étoiles de France dans l’une des villes les plus chères. »

#laurentpetit #closdessens


Nadine Lemoine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Accompagnement pour l'acquisition et la transmission
par Adeline Desthuilliers et Mahmoud Ali Khodja
Services