×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Le joli Prieuré quimpérois

Restauration - mardi 30 avril 2013 17:44
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Quimper (29) Après un an de travaux, l'établissement a ouvert ses portes. Le résultat est à la hauteur des espérances des propriétaires, Guy Diquelou et Ludovic Valant, notamment, grâce à une ambiance imprégnée de l'imaginaire breton.



Ludovic Volant, associé à Guy Diquelou, veut faire de son Prieuré, un lieu qui compte sur Quimper.
© O.MARIE / Gouts d'Ouest
Ludovic Volant, associé à Guy Diquelou, veut faire de son Prieuré, un lieu qui compte sur Quimper.

"L'endroit est joli, il faut maintenant en faire un lieu." Guy Diquelou et Ludovic Volant ont mis tous les atouts de leur côté avec Le Prieuré ouvert à Quimper il y a peu, juste en face de la célèbre faïencerie Henriot. Du coup, la décoration signée Marie-Hélène Kergoat emprunte largement à l'imaginaire quimpérois et breton au travers des images signées Bernard Galeron, faïences Henriot présentées comme dans un musée et des toiles signées Jacques Bosser. Des couleurs vives dans le bar de l'étage, ambiance Henriot dans celui du rez-de-chaussée, des tons plus neutres et une ambiance plus épurée dans la salle de restaurant… Le Prieuré de 450 m2 offre ainsi plusieurs atmosphères.

Bientôt un hôtel 4 étoiles

"La maison est constituée d'un bar grignotage et vins au rez-de-chaussée, d'un bar plus lounge à l'étage. Nous avons une salle de restaurant avec cuisine ouverte de 55 couverts et au fond, un petit salon, privatisable comme le bar lounge, de 30 couverts, relié à la salle principale par un bar accueil", précisent les associés. Au total, 85 couverts donc, en plus d'une terrasse installée dans la cours de l'ancien prieuré du XVIIe siècle.

Trois menus (29, 44 et 62 €) sont proposés pour un ticket moyen de 32 € le midi et de 50 € le soir. Ancien propriétaire des Sables Blancs à Concarneau, Guy Diquelou, associé ici à Ludovic Volant, exploitera également un hôtel 4 étoiles situé à l'arrière du restaurant et dont l'ouverture est prévue à l'été ou la rentrée prochaine.

Olivier Marie

Journal & Magazine
Services