Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Pirates Paradise à l’abordage d’Odysseum

Restauration - jeudi 3 juin 2010 15:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Montpellier (34) Le restaurant, qui sera dévoilé en septembre prochain, aura nécessité un investissement de 2,2 M€, pour réaliser notamment des décors dignes des grands parcs d’attractions.



Retrouver Pirates Paradise en vidéo : cliquez ici

L’un des chantiers en cours dans le quartier Odysseum de Montpellier va donner naissance à une nouvelle enseigne et un concept de restauration original baptisé Pirates Paradise. Un établissement créé par quatre partenaires indépendants, dont Stéphane Ricci, propriétaire du restaurant Le Valli à La Grande-Motte. Les quatre associés ont investi 2,2 M€ pour aménager un bâtiment de 1 700 m² où se répartiront 430 couverts dans la grande salle du restaurant divisée en zones, autour d’un bar ‘tropical’. Entre les palmiers et les filets d’eau, les différentes espaces mettront en scène le monde des pirates, à grands renforts de décors et de costumes.

 

“Le 3e thème préféré des enfants”

“Nous allons créer un restaurant ludique, qui s’accorde avec le quartier Odysseum”, explique Stéphane Ricci, qui s’est inspiré de son expérience à La Grande-Motte, où le carnaval est un prétexte chaque année à de nouvelles animations. “On s’est également aperçus que la piraterie constituait le 3e  thème préféré des enfants”, précise le restaurateur, d’où une décoration confiée à des spécialistes des parcs d’attractions pour tendre vers le meilleur réalisme.

La quarantaine de salariés en salle (plus une quinzaine en cuisine) s’occuperont également de l’ambiance dans ce décor de cinéma. La clientèle familiale pourra profiter d’une aire de jeux pour enfants de 130 m², aménagée un peu à l’écart de la salle ; “Notre objectif, c’est d’être ouvert à tous, ajoute Stéphane Ricci, familles, groupes d’amis, entreprises...” Dans cette optique, le grand bateau dominant la salle pourra servir de scène aux orchestres, ou être privatisé pour accueillir des déjeuners d’affaires. Les propriétaires du Pirates Paradise misent aussi sur un ticket moyen abordable (aux environ de 21 € le soir), “avec une cuisine simple aux accents exotiques”.

Francis Matéo

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services
  Articles les plus lus