Actualités
Accueil > Actualités > Restauration

Un patron d'une grande entreprise aux fourneaux

Restauration - mardi 17 février 2009 10:45
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Bangkok (THAILANDE) Le choc a déjà surpris plus d’un expatrié à Bangkok. Perdu dans un soi de Thonglor, on découvre un restaurant qui propose le couscous et la paella à un prix raisonnable (850 baths, soit 17 €) et, au moment de se faire servir, on apprend avec stupeur que le cuisinier qui a préparé votre repas est l’un des plus grands chefs d’entreprise français du pays.



Daniel Fauré emploie 650 personnes en Thaïlande.
Daniel Fauré emploie 650 personnes en Thaïlande.

Daniel Fauré emploie 650 personnes en Thaïlande. Depuis 1996, ce natif de Châteaubriant y a développé avec succès son entreprise Catering Cleaning Compagny Ltd, après avoir longtemps travaillé en France et à l’international pour des groupes comme Accor, Sodexo, Cham Palace Hotel ou Hariri. À 65 ans, cet ancien de l’école hôtelière de Thonon-les-Bains aurait pu profiter d’une retraite paisible à Vitrolles, où son épouse et lui possèdent une maison. C’était sans compter sur ce dernier défi, intitulé les Saveurs, et sur les circonstances. 

Un foie gras thaïlandais
Après trois recrutements malheureux, il a pris lui-même les manettes de cette petite cuisine où il peut passer 12 heures par jour. Il y mijote des recettes méditerranéennes classiques avec uniquement des produits locaux… même le foie gras est thaïlandais. On le voit même servir dans un ‘beer garden’, où les tapas et les pizzas se marient avec la tradition thaï de picorer et de partager les plats.
Le sens du business aidant, Daniel Fauré a réussi à faire de son restaurant une affaire saine et profitable en à peine plus de douze mois. Il fallait faire vite : il ne se donne pas plus d’un ou deux ans de plus à ce rythme. Il a en tout cas réalisé un rêve, certes tardivement. “J’ai peut-être fait une erreur de jugement, admet-il, si je n’avais fait que de la cuisine, j’aurais pu faire quelque chose de bien…"
Guillaume Clément

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Hygiène en fiches pratiques
par Laurence Le Bouquin
Services
  Articles les plus lus