Actualités
Accueil > Actualités > Restauration Snacking

Une dameuse transformée en food truck des neiges

Restauration Snacking - mercredi 12 avril 2017 11:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Toumalet-La Mongie (65) Sacha Abadie a installé son véhicule sur le domaine skiable du Grand Tourmalet. SnowTasty est une nouvelle entité du restaurant familial, L'Étape du berger.



SnowTasty, l'une des premières dameuses food truck de France, a suscité beaucoup de curiosité sur les pistes.
SnowTasty, l'une des premières dameuses food truck de France, a suscité beaucoup de curiosité sur les pistes.


La saison hivernale s'achève pour Sacha Abadie et sa dameuse food truck qui a crée le buzz sur la station du Grand Tourmalet (Hautes-Pyrénées), et au-delà, depuis sa mise en service en décembre dernier. Le fils des propriétaires du restaurant d'altitude L'Étape du berger (ouvert par ses grands-parents en 1969) avait envie de renouveau après avoir crée le bar-snack du restaurant il y a quatre ans. "J'ai découvert le concept lors d'un salon à Grenoble. Suivis par notre banque, nous avons acheté une dameuse d'occasion et demandé à un métallier local de fabriquer la cellule contenant la cuisine. Son toit se déploie en plateforme pour accueillir un DJ lors des soirées et animations que nous organisons avec des partenaires", explique le restaurateur. Les dameuses food truck existent en Italie et aux États-Unis, mais celle de Sacha Abadie est l'une des toutes premières en France. Une autre s'est installée cet hiver à Val Thorens (Haute-Savoie). "Ce concept plait à une clientèle jeune, mais pas seulement. Les gens sont curieux de savoir ce que l'on propose. Dans la lignée du restaurant, nous voulons valoriser les produits issus de notre exploitation : brebis, porcs, vaches", souligne-t-il. 

 

Buzz assuré, rentabilité à calculer

Sacha Abadie prépare des tapas à base de charcuterie, des burgers (avec pain artisanal et fromage de producteur), des bruschettas et des frites maison. Le ticket moyen oscille entre 10 et 15 €. La dameuse est située au départ d'un télésiège, avec une dizaine de transats et une quinzaine de places assises. "Nous envisagions d'abord de bouger la dameuse à plusieurs endroits. Mais nous avons réalisé que ce n'était pas rentable car il faut compter une journée de manutention pour la rendre transportable. Nous avons donc ciblé un seul emplacement, au soleil, sur une zone de plat", explique-t-il. Le véhicule doit être raccordé à l'électricité le soir pour éviter que tout ne gèle pendant la nuit. 

Sacha Abadie, qui a une autorisation préfectorale pour conduire la dameuse et un droit de place pour plusieurs années, réfléchit à la prochaine saison. "Nous allons réaménager la cellule. Pour les soirées, je vais m'orienter sur des événements privés. Cet été, j'aimerais installer la dameuse sur une plage. Ce n'est pas évident de convaincre les responsables locaux, pourtant c'est un coup de communication énorme pour une station !"

Laetitia Bonnet Mundschau
https://fr-fr.facebook.com/snowtastyfoodtruck/
Journal & Magazine
Services