×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

54 départements vont être soumis au couvre-feu

Juridique et social - jeudi 22 octobre 2020 21:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Le premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 22 octobre que 38 départements supplémentaires et un territoire la Polynésie vont être soumis au couvre-feu à partir de vendredi 23 octobre à minuit.



'La circulation du virus atteint un niveau extrêmement élevé. Le mois de novembre sera éprouvant', a prévenu le premier ministre.
'La circulation du virus atteint un niveau extrêmement élevé. Le mois de novembre sera éprouvant', a prévenu le premier ministre.

« L’ensemble du pays est en état d’urgence sanitaire. La situation est grave » a déclaré Jean Castex, en préambule de sa conférence de presse hebdomadaire pour présenter les mesures misent en œuvre pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Le premier ministre a alors annoncé que 38 départements supplémentaires et un territoire d’outre-mer la Polynésie seraient placés en situation de couvre-feu dans les mêmes conditions actuelles. Le couvre-feu s’appliquera de 21 heures à 6 heures du matin sur l’ensemble des départements concernés et normalement pour une durée de 6 semaines. Ces règles entreront en vigueur à compter de vendredi soir minuit.

Jean Castex a précisé que s’agissant des départements dont seules les grandes villes avaient été placées en couvre-feu la semaine dernière, il a demandé au préfet d’étendre le couvre-feu à l’ensemble des communes des départements. Au total, à compter de vendredi soit minuit, ce sont 54 départements et un territoire d’outre-mer qui seront soumis à la règle du couvre-feu, soit 46 millions de personnes.

Les départements déjà concernés par le couvre-feu

Les départements qui étaient déjà en couvre-feu sont : Bouches-du-Rhône ; Haute-Garonne ; Hérault ; Isère ; Loire ; Nord ; Rhône ; Seine-Maritime ; Paris ; Seine-et-Marne ; Yvelines ; Essonne ; Hauts-de-Seine ; Seine-Saint-Denis ; Val-de-Marne ; Val-d’Oise. Mais les préfets vont devoir l’étendre à toutes les communes de leur département et pas uniquement aux grandes métropoles. Jusqu’à présent seul l’Ile-de-France, applique le couvre-feu sur tout son territoire.

 

Les 38 nouveaux départements

Qui vont être soumis au couvre-feu : l’Ain, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Ardennes, l’Ariège, l’Aube, l’Aveyron, le Bas-Rhin, le Calvados, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, la Drôme, le Gard, la Haute-Corse, la Haute-Loire, la Haute-Savoie, la Haute-Vienne, les Hautes-Alpes, les Hautes-Pyrénées, l’Ille-et-Vilaine, l’Indre-et-Loire, le Jura, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, l’Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, la Saône-et-Loire, la Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var et le Vaucluse.

La Polynésie française est également concernée.

 

Les mesures de soutien économique étendu aux départements en couvre-feu

Conscient que « l’instauration du couvre-feu et son extension à de nouveaux territoires a et aura des conséquences économiques lourdes pour de nombreux secteurs professionnels » le premier ministre a déclaré « que les mesures de soutien annoncées la semaine dernière seront étendues à l’ensemble des départements basculant sur le régime du couvre-feu ». Il a notamment cité le renforcement du fonds de solidarité, les exonérations de cotisations sociales, le prolongement des prêts garantis ainsi que les dispositifs d’activité partielle.

#Couvrefeu #Coronavirus


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
La gastronomie moléculaire
par Hervé This
Services