Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

54 départements vont être soumis au couvre-feu

Juridique et social - jeudi 22 octobre 2020 21:24
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le premier ministre Jean Castex a annoncé jeudi 22 octobre que 38 départements supplémentaires et un territoire la Polynésie vont être soumis au couvre-feu à partir de vendredi 23 octobre à minuit.



'La circulation du virus atteint un niveau extrêmement élevé. Le mois de novembre sera éprouvant', a prévenu le premier ministre.
'La circulation du virus atteint un niveau extrêmement élevé. Le mois de novembre sera éprouvant', a prévenu le premier ministre.

« L’ensemble du pays est en état d’urgence sanitaire. La situation est grave » a déclaré Jean Castex, en préambule de sa conférence de presse hebdomadaire pour présenter les mesures misent en œuvre pour lutter contre la propagation de l’épidémie.

Le premier ministre a alors annoncé que 38 départements supplémentaires et un territoire d’outre-mer la Polynésie seraient placés en situation de couvre-feu dans les mêmes conditions actuelles. Le couvre-feu s’appliquera de 21 heures à 6 heures du matin sur l’ensemble des départements concernés et normalement pour une durée de 6 semaines. Ces règles entreront en vigueur à compter de vendredi soir minuit.

Jean Castex a précisé que s’agissant des départements dont seules les grandes villes avaient été placées en couvre-feu la semaine dernière, il a demandé au préfet d’étendre le couvre-feu à l’ensemble des communes des départements. Au total, à compter de vendredi soit minuit, ce sont 54 départements et un territoire d’outre-mer qui seront soumis à la règle du couvre-feu, soit 46 millions de personnes.

Les départements déjà concernés par le couvre-feu

Les départements qui étaient déjà en couvre-feu sont : Bouches-du-Rhône ; Haute-Garonne ; Hérault ; Isère ; Loire ; Nord ; Rhône ; Seine-Maritime ; Paris ; Seine-et-Marne ; Yvelines ; Essonne ; Hauts-de-Seine ; Seine-Saint-Denis ; Val-de-Marne ; Val-d’Oise. Mais les préfets vont devoir l’étendre à toutes les communes de leur département et pas uniquement aux grandes métropoles. Jusqu’à présent seul l’Ile-de-France, applique le couvre-feu sur tout son territoire.

 

Les 38 nouveaux départements

Qui vont être soumis au couvre-feu : l’Ain, les Alpes-Maritimes, l’Ardèche, les Ardennes, l’Ariège, l’Aube, l’Aveyron, le Bas-Rhin, le Calvados, la Corse-du-Sud, la Côte-d’Or, la Drôme, le Gard, la Haute-Corse, la Haute-Loire, la Haute-Savoie, la Haute-Vienne, les Hautes-Alpes, les Hautes-Pyrénées, l’Ille-et-Vilaine, l’Indre-et-Loire, le Jura, le Loiret, la Lozère, le Maine-et-Loire, la Marne, la Meurthe-et-Moselle, l’Oise, le Pas-de-Calais, le Puy-de-Dôme, les Pyrénées-Atlantiques, les Pyrénées-Orientales, la Saône-et-Loire, la Savoie, le Tarn, le Tarn-et-Garonne, le Var et le Vaucluse.

La Polynésie française est également concernée.

 

Les mesures de soutien économique étendu aux départements en couvre-feu

Conscient que « l’instauration du couvre-feu et son extension à de nouveaux territoires a et aura des conséquences économiques lourdes pour de nombreux secteurs professionnels » le premier ministre a déclaré « que les mesures de soutien annoncées la semaine dernière seront étendues à l’ensemble des départements basculant sur le régime du couvre-feu ». Il a notamment cité le renforcement du fonds de solidarité, les exonérations de cotisations sociales, le prolongement des prêts garantis ainsi que les dispositifs d’activité partielle.

#Couvrefeu #Coronavirus


Pascale Carbillet