×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Préavis de démission et congés payés

Juridique et social - mercredi 26 février 2020 09:37
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

"Est-il possible de démissionner pendant des congés payés ? Si oui, garde-t-on notre droit aux congés payés ? Exemple : j'ai 2 mois de congés payés donnés par la direction, je décide de démissionner pendant le premier mois. Est-ce que le deuxième mois est considéré comme la période de préavis ? Garde-t-on son salaire ?" Aurore



Vous pouvez démissionner pendant vos congés payés, mais le délai de préavis et de congés payés ne se confondent pas. Le préavis ne peut être imputé sur les congés payés du salarié démissionnaire, dans la mesure où il s’agit de deux droits différents (Cass. Soc., 4 décembre 1986, Bull. V, n° 580). Et par conséquent, la prise de congés payés suspend le préavis (Cass.soc. 14.11.1990 n°87-45.952).

Il a été clairement précisé que, sauf accord des parties, le préavis ne peut s’imputer sur les congés payés (Cass. soc. 7.12.1993 n° 90-42.781). A contrario, cela veut aussi dire qu’il est possible d’imputer la durée du préavis sur les congés payés à condition que les deux parties soient d’accord, employeur comme salarié. Dans, ce cas il est fortement conseillé de formaliser l’accord par un écrit signé des deux parties.

À défaut d’un tel accord, si vous annoncez à votre employeur votre décision de démissionner dans le premier mois de vos congés, le préavis de démission que vous devez respecter, par exemple un mois, ne commencera qu’à partir de votre retour, à savoir à la fin de vos deux mois de congés payés. Vous ne perdez donc pas vos droits à congés payés.

#Demission #CongesPayes


Pascale Carbillet
Journal & Magazine
Services