×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Juridique et social

Les cotisations pénibilité sont supprimées au 1er janvier 2018

Juridique et social - mercredi 13 décembre 2017 10:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

"Existe-t-il un modèle de fiche de paie tenant compte des ordonnances récemment adoptées. Qu'en est-il de la pénibilité ?"



Effectivement, le compte pénibilité est remplacé par le compte professionnel de prévention depuis le 1er octobre dernier, mais la suppression de cotisations liées à la pénibilité ne sera effective qu'à compter du 1er janvier 2018. C'est la raison pour laquelle la cotisation générale de pénibilité figure toujours sur les modèles de fiches de paie.

Depuis le 1er janvier 2017, toutes les entreprises sont redevables d'une cotisation pénibilité de base de 0,1 % sur le salaire brut du salarié, qu'il soit en CDI, CDD ou à temps partiel. Les entreprises qui exposent leurs salariés à des risques de pénibilité sont redevables d'une cotisation additionnelle de 0,20 % en cas de mono-exposition et de 0,40 % en cas de poly-exposition.

À compter du 1er janvier 2018, le financement du compte professionnel de prévention sera assuré par la branche accidents du travail-maladies professionnelles de la Sécurité sociale. Ainsi, c'est à partir de cette date que les entreprises n'auront plus à payer la cotisation pénibilité de base de 0,1 %, ainsi que les entreprises redevables des cotisations additionnelles.

Pascale Carbillet
Journal & Magazine
N° 3791 -
03 février 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR : les conditions de travail (+ modèles de lettres)
par Tiphaine Beausseron et Daniel Gillot
Services