Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Russie : Accor met ses projets sur pause

Hôtellerie - vendredi 15 avril 2022 14:04
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

RUSSIE Le leader tricolore de l'hôtellerie continue d'opérer en Russie, mais y gèle ses investissements.



Accor est gestionnaire de 57 établissements en Russie. Ici, l'Ibis Stupino, dans la région de Moscou.
© DR
Accor est gestionnaire de 57 établissements en Russie. Ici, l'Ibis Stupino, dans la région de Moscou.

Comme d'autres groupes français implantés en Russie, Accor a décidé de maintenir sa présence dans le pays. Le 2 avril, au micro de France Inter, le PDG du groupe Sébastien Bazin a jugé que “le service que l'on rend en Russie est extrêmement précieux, voire indispensable pour les médias, les organisations caritatives, les délégations étrangères qui viennent négocier”. Le patron du géant français de l'hôtellerie assure qu’il “ne gagne pas d'argent en Russie”, “donc personne ne peut me dire que je finance la guerre !” Et d’ajouter : “Je ne paie pas d'impôts parce que j'y perds de l'argent, on est à 32 % de taux d'occupation alors qu'on commence à gagner de l'argent à 55 %.

La ligne de conduite d’Accor consiste à geler la trentaine de nouveaux projets de développement prévus d’ici à 2025, dans ce marché encore immature et porteur (notamment dans la gamme hôtelière intermédiaire). En Russie, le numéro six mondial de son secteur est gestionnaire de 57 établissements et compte 3 800 collaborateurs.

Du côté de l’Ukraine, quatre des sept hôtels du groupe Accor sont encore ouverts.

#accor #russie #sebastienbazin


Violaine Brissart
Journal & Magazine
N° 3806 -
01 septembre 2023
N° 3807 -
15 septembre 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services