×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le château de Brindos rouvre sous la houlette du groupe Millésime

Hôtellerie - vendredi 15 avril 2022 11:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Anglet (64) Sans le moindre fléchissement, le groupe hôtelier Millésime poursuit, à un rythme cadencé, son calendrier d'ouvertures singulières. Le 15 avril, Alexandra Patek et Philippe Monnin inaugurent à Anglet leur plus vaste et ambitieuse maison : Brindos, Lac & Château.



Fermé en 2019 après sa liquidation judiciaire, puis racheté par le groupe hôtelier Millésime, le Château de Brindos, à Anglet, près de Biarritz, a rouvert ses portes le 15 avril. L’hôtel, classé 5 étoiles, vise une clientèle qui vit à 1 000, 100 et 10 km d’Anglet. “Les premiers seront séduits par un hôtel Relais & Châteaux et la visite du Pays basque. Les seconds voyagent plus près de chez eux, plus souvent et recherchent des activités. Quant aux troisièmes, nos voisins, ils trouveront à Brindos un point d’ancrage, un endroit où passer un moment, faire des soins”, résume le cofondateur, en 2014, du groupe Millésime, Philippe Monnin.

Une surcapacité au Pays basque ? Bien au contraire. Il a un engouement pour la région qui a du mal à s’exprimer alors que les nouveaux projets hôteliers, en dehors de rénovations, se font rares, assure l’entrepreneur, avant de préciser : Le château de Brindos a été conçu dans les années 1930, par un original anglais, comme une hacienda avec ses faux-plafonds, ses portes en bois peintes. Le site a été fort bien entretenu par le précèdent propriétaire, l’international de rugby, Serge Blanco. Notre directrice artistique, Marie-Christine Mecoen, originaire de la région, a redonné une identité basque au lieu avec une intense campagne de réhabilitation. Chaque meuble, chaque accessoire a été choisi dans le but de raconter une histoire. L’ADN du groupe consiste à créer cette ambiance qui mélange de vieux objets restaurés et d’autres chinés, des meubles belges, italiens, mais aussi de simples accessoires qui offrent le sentiment unique d’être chez soi.

 

Histoires d’eau

Les 29 chambres du château s’additionnent de dix lodges comme en apesanteur sur le plus grand lac privé de France. “Il s’agit de véritables bateaux avec certificats de navigabilité qui pourraient être déplacés en dehors du lac. Ces lodges flottants offrent une expérience différente. Le Ponton sera l’un des quatre espaces de restauration avec le restaurant panoramique, le bar Étoile et La Piscine, où le chef Hugo de la Barrière exécutera la carte imaginée par notre cheffe exécutive, Flora Mikula. Nous voulons relancer les gâteaux à partager, le chariot à desserts avec Mathieu Mandard, champion de France des desserts en 2004”, liste Philippe Monin

Toutes les salles de séminaires de l’hôtel ont été remplacées par des espaces de bien-être. Enfin, à La Chocolaterie de Brindos, les clients pourront prendre leur petit déjeuner ou savourer une tasse de chocolat chaud de la maison Cazenave de Bayonne, autre partenaire du projet.

#anglet #brindos #millesime


Francois Pont
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services