×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Les hôtels mettent l'accent sur leur bar

Hôtellerie - mercredi 24 novembre 2021 17:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

De plus en plus, le bar occupe une position stratégique au coeur d'un hôtel. Décryptage d'une tendance forte.



Tour à tour centre névralgique, point de convergence ou lieu de vie, les bars d’hôtels étendent et affirment leur influence. Au point d’être “devenus une destination dans la destination”, confirme Matthias Giroud, mixologue et consultant, figure du monde du bar depuis plus de vingt ans. “C’était déjà le cas à l’étranger depuis un moment, comme à Londres par exemple, où certains bars d’hôtel sont parfois plus connus que l’hôtel lui-même. Avec l’explosion des hôtels lifestyle, la tendance a désormais gagné la France”, analyse-t-il. Cet intérêt croissant pour le bar “touche toutes les gammes d’hôtel ; aussi bien les palaces que des établissements Ibis. De fait, des Mama Shelter aux hôtels Tribe, en passant par JO&JOE ou Madame Rêve, les hôtels soignent leur bar. Sollicité pour créer des cartes de cocktails sur mesure, Matthias Giroud vient notamment de signer celle du bar Ilvolo au Novotel Paris Vaugirard Montparnasse (XVe), et celle du Domaine de Primard (Eure-et-Loir). “La demande autour des bars d’hôtels est une déferlante complète”, conclut-il.

 

Ouverture sur l’extérieur

Pour Madelijn Vervoord, directrice générale de l’Intercontinental Lyon-Hôtel-Dieu, ce qui a vraiment changé côté bar, c’est la venue récurrente de clients extérieurs. “Avant, les bars d’hôtel étaient plutôt destinés à la clientèle de l’établissement. Aujourd’hui, les gens n’ont plus peur de rentrer dans les hôtels pour utiliser leurs bars et restaurants, même s’ils ne dorment pas sur place”, explique-t-elle. Du coup, “les hôtels ont compris que l’ancrage local est très important aussi”. Pour soigner cette clientèle fidèle, nombre d'initiatives ont été mises en place au Dôme, le bar de l'hôtel lyonnais ; dont une carte dédiée au Tea time. Et ça marche : “Ces rendez-vous réguliers sont très importants pour nos clients locaux.”

 

Lieu de vie à toute heure

Une autre évolution majeure des bars d’hôtel concerne cette fois leur amplitude horaire. Désormais libérés de la seule plage horaire des soirées, ils se transforment de plus en plus en lieu de socialisation diurne où déjeuner, prendre le thé, travailler. “On peut y consommer tout au long de la journée”, confirme Madelijn Vervoord, qui met en avant leur côté “intergénérationnel”, où l’on peut retrouver “les grands-parents l’après-midi pour le thé”, puis les amis le soir. De plus, “les bars d’hôtel ont cet avantage de parler à tous nos sens” : outre la partie gustative via les cocktails, ils incluent aussi “l’aspect esthétique, avec le décor et les arrangements floraux, le confort et l’espace entre les tables, l’ambiance musicale et l’ambiance olfactive”.

Le bar d’hôtel vient également, dans les établissements haut de gamme, compléter l’offre culinaire. Il est le pendant boissons de la recherche gastronomique entreprise au restaurant. Enfin, le fait que ces bars soient bien situés achève de renforcer leur attractivité.

 

 


Anastasia Chelini
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit du travail en CHR (+ modèles de contrats et fiches de paie)
par Pascale Carbillet
Services