×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Lancement de la marque Les Aubergistes Lyonnais

Hôtellerie - mercredi 1 décembre 2021 12:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Lyon (69) Loïc Renart, le fondateur du groupe hôtelier indépendant, a présenté sa nouvelle collection d'établissements lors de la première édition du Village des aubergistes Lyonnais. Un événement qui a mis en avant les partenaires locaux du groupe.



Loïc Renart, le président du groupe indépendant, lors du Village des aubergistes lyonnais à l'hôtel Globe & Cecil.
Loïc Renart, le président du groupe indépendant, lors du Village des aubergistes lyonnais à l'hôtel Globe & Cecil.

Construire une collection d’hôtels à forte identité locale pour en faire des places de vie ouvertes sur leur quartier et leurs habitants, et pas uniquement des lieux réservés aux touristes de passage. Telle est la vocation de la collection Les Aubergistes lyonnais, créée par Loïc Renart, gérant de trois hôtels de charme : le Globe & Cecil, le Simplon et le Phénix, mais aussi du restaurant le Comptoir Cecil et du Club des aubergistes Lyonnais, lieu dédié aux séminaires. “Nos hôtels centenaires ont été pensés comme un lieu unique, loin des codes de l’hôtellerie traditionnelle aseptisée. Chez nous, ce qui compte avant tout c’est l’hospitalité, l’authenticité, et l’enchantement de l’instant présent, qui sont nos valeurs clés. C’est ce supplément d’âme que nous voulons mettre en avant”, explique le gérant.

Une dimension sociale et environnementale

Petit-fils d’hôtelier, Loïc Renart qui a d’ailleurs repris Le Globe & Cecil, créé par son grand-père en 1966, a également souhaité apporter une dimension sociale à son groupe (collaboration avec des associations venant en aide aux personnes en difficulté), mais aussi une dimension environnementale (label écocert en cours, mise en place de circuits courts en cuisine, seconde vie aux produits d’hygiène…). “Cet engagement est possible grâce aux partenaires et fournisseurs locaux qui contribuent à animer cette place de vie locale. D’où mon idée de les mettre en avant avec le lancement de la première édition du Village des aubergistes lyonnais, où ils peuvent présenter leur travail. J’aimerais faire de ce lieu de rencontres un événement annuel”, explique-t-il. L’hôtelier a également de nombreux projets, avec tout d’abord d’importants travaux au sein du Phénix, le dernier établissement qu’il a repris. Mais il étudie aussi le rachat d’autres hôtels indépendants lyonnais. “Avec les années, on a acquis une véritable expérience de l’hôtellerie indépendante. Il faut avoir un esprit de boutiquier ”, reconnaît-il.

#lyon #aubergisteslyonnais


Stéphanie Pioud
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion des équipes et du service en CHR
par André Picca
Services