×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Marseille : une stratégie touristique qui mise sur le lien et le long terme

Hôtellerie - jeudi 15 juillet 2021 11:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille veut créer un lien fort avec les professionnels et mutualiser les efforts au profit de tous les acteurs du tourisme.



Maxime Tissot et Marc Thépot lors de la conférence de presse qui se tenait  le 8 juillet 2021 dans le tout nouveau Maisons du Monde Hôtels & Suite à Marseille.
Maxime Tissot et Marc Thépot lors de la conférence de presse qui se tenait le 8 juillet 2021 dans le tout nouveau Maisons du Monde Hôtels & Suite à Marseille.

Marc Thépot, président de l’Office métropolitain de tourisme et des congrès de Marseille, et Maxime Tissot, son directeur, ont présenté à la presse, jeudi 8 juillet, les grands enjeux de la stratégie touristique pendant et après Covid. “Dès le mois de janvier, nous nous sommes efforcés de créer un lien sur toute l’année avec les hôteliers et restaurateurs mais aussi toutes les professions qui gravitent autour du tourisme de manière à les sortir de l’isolement”, a expliqué Marc Thépot, issu du monde de l’hôtellerie et élu à la tête de l’office en janvier 2021, pour qui “l’un des bienfaits de cette crise sanitaire a été de faire ressortir l’intérêt pour tous les acteurs économiques du tourisme, gros porteurs ou non, de mutualiser les efforts et à avoir des démarches conjointes”.

Parmi les axes forts de la stratégie touristique, il y a la promotion d’une offre de tourisme durable et responsable, notamment le déploiement, déjà initié par la précédente municipalité, du label Clé Verte “avec un objectif de labellisation de 50 à 60 hôtels à Marseille d’ici 2024”, a précisé Marc Thepot. Mais aussi, la conception de parcours alternatifs (parcours verts, visites guidées spécifiques, signalétique adaptée…) afin de réguler les flux touristiques et de désengorger les zones surfréquentées, ou encore la mise en avant de partenariats avec des structures touristiques écoresponsables qui proposent une offre différente et respectueuse de l’environnement. “Nous travaillons également pour que Marseille figure dans le top des destinations françaises figurant au GDS Index [un programme visant à rendre le tourisme d’affaires et évènementiel plus durable, NLDR]”, complète Marc Thépot. Et de préciser que l’office du tourisme lui-même a entamé des démarches pour obtenir la certification ISO 20121.

Concernant l’accueil des touristes, les dispositifs d’orientation et d’informations ont été renforcés depuis le 5 juillet 2021 et pour deux mois. Des actions rendues possibles notamment avec l’embauche de près de 50 saisonniers. 

Pendant le confinement, l’office a mis au point un service d’observatoire touristique. “Bien sûr il comporte, l’analyse des chiffres réalisés, mais aussi et surtout, nous avons lancé un observatoire de la prospective qui permet d’améliorer la visibilité et aide les hôteliers à anticiper les taux d’occupation sur les 12 semaines à venir”, a détaillé Maxime Tissot.

 

#Marseille #Tourisme


Tiphaine Beausseron
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3759 -
13 novembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Droit et réglementation en CHR
par Pascale Carbillet
Services