Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Accor : un léger rebond au 3e trimestre 2020

Hôtellerie - vendredi 23 octobre 2020 10:03
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :




Accor, le leader européen de l’hôtellerie, publie un chiffre d’affaires de 329 M€ au 3e trimestre 2020, en recul de 63,7 % en données comparables, et de 68,7 % en données publiées par rapport au 3e trimestre 2019.

Ces chiffres reflètent la détérioration du RevPAR sous l’impact de l’épidémie de Covid-19 et des restrictions sanitaires prises par les gouvernements dans le monde entier. Le RevPAR est en baisse de 62,8 % sur le troisième trimestre 2020, ce qui représente toutefois une amélioration après un deuxième trimestre particulièrement difficile (RevPAR en baisse de 88,2 %). Ce regain d’activité est le fruit d’une période estivale où la clientèle de loisir a été bien présente, notamment en Europe. Néanmoins, le reflux de la clientèle loisirs combiné à la mise en place de nouvelles restrictions depuis la fin du mois d’août a entrainé un tassement à partir du mois de septembre.

En France, le RevPAR est en baisse de 44,6 % en données comparables au cours du troisième trimestre, soit une nette amélioration après un deuxième trimestre en baisse de 88,6 %. La clientèle loisirs a été présente au cours de la période estivale en province (RevPAR en baisse de 27,6 %), alors que Paris et la région parisienne ont été affectées par l’absence de la clientèle internationale (RevPAR en baisse de 72,2%).

“Nos performances du 3e trimestre reflètent le rebond marqué de l’activité au cours de la saison estivale, déclare Sébastien Bazin, PDG d’Accor. Le plus fort de la crise est aujourd’hui derrière nous mais nos principaux marchés restent toujours fortement impactés par les mesures mises en place pour lutter contre la crise sanitaire. Seule la Chine affiche des très bonnes performances et devrait rapidement retrouver ses niveaux d’activité d’avant crise. Dans ce contexte encore incertain, la discipline, la capacité d’adaptation et la maîtrise de nos coûts sont essentiels.”

 

#Accor #SebastienBazin