Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Croisières : les bateaux soignent leur déco

Hôtellerie - mardi 28 mai 2019 15:49
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

De Costa Croisières aux yachts de la Compagnie du Ponant, architectes et designers sont sollicités pour concevoir des cabines telles des chambres d'hôtels. Démonstration.



Serait-ce la fin des cabines standardisées à bord des bateaux de croisières ? En tout cas, chez Costa, on veut rompre avec cette image de chambres dupliquées dans des couloirs interminables. “Nos deux axes de développement sont le durable et l’expérience client”, annonce Raffaele D’Ambrosio, vice-président de Costa Croisières pour la région Europe du Nord. Côté développement durable, cela se traduit par des projets de bateaux alimentés au gaz naturel liquéfié (GNL).

 

Quant à la fameuse “expérience client”, elle prend tout son sens avec le Costa Smeralda, navire de 2 612 chambres qui sera livré en octobre 2019, dont la décoration et l’architecture intérieure ont été confiées au designer Adam D. Tihany, qui chapeaute désormais le pôle création de la compagnie italienne. Avec lui, on oublie la standardisation. Une quinzaine de maisons italiennes de tissus, accessoires et mobilier – de Rubelli à Dedar, en passant par Alessi et Poltrona Frau – sont représentées dans des cabines pensées avec quatre cabinets d’architecture et de design – AWK, Partner Ship Design, Jeffrey Beers International et Dordoni Architetti -, pour raconter “le meilleur de l’Italie”. Même scénario dans les différents restaurants, grâce à des partenariats avec Illy, Barilla ou Biasetto. Et cerise sur le gâteau : un musée à bord de 400 m2, consacré au design italien. “Ce sera l’Italie sur la mer, avec 11 ponts dont chacun représentera une ville telle que Capri, Rome, Venise ou Bellagio”, résume Raffaele D’Ambrosio. Un parti pris qui confirme le bilan 2018 du marché de la croisière, publié en mars par croisieres.fr, selon lequel : “Le navire devient une destination en soi.”

 

“Le yachtisme plus que la croisière” comme source d’inspiration

Même sur l’eau, la décoration fait donc partie des arguments pour séduire et fidéliser une clientèle. La Compagnie du Ponant l’a bien compris : elle travaille avec l’architecte d’intérieur et designer Jean-Philippe Nuel, notamment pour le développement d’un concept de croisières d’expédition de luxe baptisé Ponant Explorers, qui comptera, à terme, une flotte de six yachts de quelque 90 cabines et suites chacun. “Nous sommes en train de livrer le troisième bateau”, détaille Jean-Philippe Nuel qui compare chaque navire à “un hôtel doté d’un moteur”.

Ses sources d’inspiration : “Le yachtisme plus que la croisière, l’élégance des lignes et la sobriété plutôt que les lustres à pampilles, et toujours quelques notes ethniques pour évoquer cette possibilité de se rapprocher des côtes et des civilisations.” Également pour la compagnie du Ponant, il planche actuellement, avec l’architecte et designer Jean-Michel Wilmotte, sur un bateau destiné aux croisières polaires. Son signe particulier : “Il sera propulsé au GNL.” On rejoint ici la logique de Costa : soigner l’intérieur tout en respectant l’extérieur. Sans doute le nouveau cap à suivre.

#Bateaux #Croisieres #Costa #Ponant #JeanPhilippeNuel #JeanMichelWilmotte


Anne Eveillard
Journal & Magazine
#CORONAVIRUS
Offre spéciale d'abonnement gratuit jusqu'au 30 juin 2020
Services