×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le goût : un sens à développer dans l'univers des spas

Hôtellerie - vendredi 20 avril 2018 14:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

L'alimentation est longtemps resté le parent pauvre des spas, qui se sont pourtant souvent revendiqués comme les 'temples des sens'.



© Thinkstock



Depuis quelques temps, le goût prend une nouvelle dimension dans les spas, en raison de la prise de conscience du lien entre alimentation et santé, et par ricochet entre alimentation et beauté de la peau. Le spa, dans son approche globale du bien-être physique et psychique, aborde davantage le thème de la nutrition et propose une offre de restauration saine et équilibrée.

Ainsi la tisane et le thé, auxquels se limitaient habituellement les spas, sont peu à peu complétés par des boissons composées de jus de fruits bio et de nutriments essentiels, aux propriétés actives ayant des effets multiples : énergisant, détoxifiant, amincissant… Mais la restauration s'invite également, et les quelques fruits frais ou secs jusqu'à présent rarement offerts, évoluent vers une carte de 'snacking healthy' jusqu'à la création, pour certains, d'un restaurant bio, végétarien ou vegan.

Par exemple, l'hôtel Radisson Thalasso de Cannes propose une restauration légère au sein des thermes marins, autour d'un menu bento aux saveurs japonaises, ou d'une carte courte de salades, soupes, tartines ou brochettes salées sucrées. Le spa des sources de la Roche Posay propose également une carte à grignoter au lounge du spa, avec des salades et des tartes salées ou sucrées.

L'hôtel La Clairière, à La Petite-Pierre dans les Vosges, connu pour son spa bio, va plus loin et met en avant une approche globale avec une cuisine bio-énergisante basée sur les principes de la cuisine ayurvédique avec des choix d'aliments bio et de saison qui favorisent l'équilibre métabolique du corps. Les exemples tendent à se multiplier et les offres de restauration à se structurer et s'enrichir.

 

Une plus-value pour les hôteliers

Compte tenu de  l'intérêt grandissant sur les questions alimentaires et nutritionnelles, et leurs vertus dans  une approche de santé préventive, compte tenu également de l'essor de la médecine intégrative et des produits bio, les exploitants de spas - tout particulièrement les hôteliers - peuvent apporter une véritable plus-value à leur établissement, en développant cette offre.

L'identité des spas à la française passera demain par l'intégration de la cuisine santé, grâce au renouveau des nombreuses cuisines de terroir, mettant à l'honneur les vertus thérapeutiques des produits locaux. Une unité cohérente entre le restaurant et le spa fera de l'hôtel une véritable destination, alliant le soin de soi et la découverte de l'autre par son patrimoine gastronomique.

 

Caroline Marcoux
Journal & Magazine
N° 3756 -
01 octobre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services