Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

La deuxième jeunesse du Café Hôtel Miramar

Hôtellerie - jeudi 15 février 2018 14:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Le Grau-du-Roi (30) Les nouveaux propriétaires ont entièrement rénové cet établissement de bord de mer, inauguré il y a plus d'un demi-siècle.




Cyrille et Stéphanie Chauvel, nouveaux copropriétaires de l'établissement avec Frédéri Sauvaire.
Cyrille et Stéphanie Chauvel, nouveaux copropriétaires de l'établissement avec Frédéri Sauvaire.

Les valises de Cyrille Chauvel étaient presque bouclées lorsque son associé, Frédéri Sauvaire, lui a proposé de visiter le Miramar, un hôtel à vendre sur la plage du Grau du Roi (Gard). Avec son épouse Stéphanie, Cyrille Chauvel était pourtant prêt à repartir vivre en Floride, où il a notamment travaillé au Chefs de France, fameux restaurant de Paul Bocuse, Gaston Lenôtre et Roger Vergé. Mais le couple tombe finalement sous le charme du Miramar : "Je n'étais pas spécialement enthousiaste au premier abord, car l'établissement était vraiment désuet, mais en faisant la visite, j'ai pris conscience qu'il y avait un potentiel", se souvient Cyrille Chauvel.

Les associés achètent donc l'affaire en investissant 1,5 M€, dont un tiers sert à rénover les 16 chambres (et en rajouter une aux normes PMR), intégrer un ascenseur et aménager une cuisine ouverte. "Nous avons entièrement repensé l'établissement tout en revenant à ses origines de café-hôtel, comme en témoigne l'ancienne enseigne que nous avons récupérée pour donner un caractère convivial à cet établissement, désormais classé trois étoiles et ouvert à l'année." Après sept mois de travaux, le nouveau Café Hôtel Miramar a été inauguré l'été dernier.


Équilibre entre hôtellerie et restauration

Le choix de reprendre cette enseigne plutôt que de créer un hôtel de toutes pièces se justifie en grande partie par l'emplacement, au dessus d'une plage à l'orée de laquelle les nouveaux propriétaires ont installé la terrasse du restaurant. De fait, la table, placée sous la direction du chef Nicolas Ponthier, est déjà un moteur pour le Miramar : "C'est aussi ce qui fait l'une de nos spécificités et notre différence, avec une cuisine où nous avons installé un four Josper, et où on travaille évidemment beaucoup les produits de la mer", ajoute Cyrille Chauvel.

La restauration, qui permet de lisser l'activité sur l'année, est également un atout contre les contraintes de la saisonnalité. Elle a d'ailleurs été un argument à l'heure de trouver les financements : "Nous avons pu convaincre les banquiers en misant sur notre savoir-faire en matière de restauration et en projetant avec cette activité annexe un chiffre d'affaires plus conséquent." De fait, les revenus du restaurant et de l'hôtellerie s'équilibrent pratiquement aujourd'hui. Et les nouveaux propriétaires prévoient d'atteindre un rythme de croisière du chiffre d'affaires entre 1 et 1,5 M€ par an, soit près du double du prévisionnel de départ.

#CafeHotelMiramar

Francis Matéo
Journal & Magazine
Services