×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Comment faire vivre le bar de son hôtel ?

Hôtellerie - vendredi 20 janvier 2017 11:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Nice (06) Pour animer ce lieu toute la journée, il est essentiel d'attirer une clientèle extérieure, tout en restant convivial pour les résidents de l'établissement.



Pour faire vivre un bar d'hôtel tout au long de la journée, il est essentiel d'attirer une clientèle extérieure, tout en restant un lieu de convivialité pour les résidents de l'établissement. Certains professionnels ont ainsi mis en place des initiatives qui fonctionnent.

À Nice, l'hôtel Ellington, classé 4 étoiles, a lancé des soirées afterwork pour attirer une clientèle de cadres qui profite du bar à la sortie du travail et libère les lieux assez tôt pour ne pas gêner la tranquillité des résidents de l'hôtel. Cela crée une animation hebdomadaire dont bénéficient aussi les clients de l'établissement. Ici, le bar est rythmé toute la journée, grâce à des offres spécifiques : petit déjeuner express de 7 heures à 11 heures à 7 € (en complément du petit déjeuner complet proposé par l'hôtel), consommé surtout par les clients seuls ou pressés ; thé ou café gourmand à 5 € de 11 heures à 17 heures, prisé par une clientèle féminine. Puis l'happy hour est proposé aux clients jusqu'à 20 heures, avec des remises allant jusqu'à 50 % sur des boissons à la carte. Enfin, le bar reste ouvert jusqu'à minuit, mais il est fréquenté essentiellement par les résidents de l'établissement.

Au Monsigny (3 étoiles) de Nice, le rooftop a rapidement été adopté par les clients de l'hôtel et les Niçois. La mise en place de formules comme un package jacuzzi et cocktail à 13 € a permis de promouvoir différemment le lieu et le bar. Les médias sociaux sont un véritable territoire de jeu pour valoriser les offres du bar. Les cocktails proposés s'adaptent à la météo du jour : un ciel maussade est l'occasion de servir un dark & stormy (sombre et orageux), composé de rhum et de ginger beer. À l'hôtel Ellington également, les cocktails éphémères sont une occasion de communiquer et de créer des actualités pour l'établissement. Ici, les évènements qui rythment Nice sont autant d'opportunités de partenariat et de happenings, et les blogueurs locaux sont les premiers à relayer ces offres spéciales essaimées au fil de l'année.


Vanessa Guerrier-Buisine
Journal & Magazine
N° 3760 -
26 novembre 2021
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services