×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Face aux plateformes de location, les hôteliers préparent l'avenir

Hôtellerie - mercredi 29 juin 2016 11:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Georges Bonneau, hôtelier parisien indépendant très actif au sein de l'Ahtop, donne ses pistes afin de s'adapter au tourisme de demain.



Georges Bonneau : 'Les hôteliers doivent cultiver leur différence en travaillant sur l'expérience client .'
Georges Bonneau : 'Les hôteliers doivent cultiver leur différence en travaillant sur l'expérience client .'


"Nous avons sensibilisé pendant un an les pouvoirs publics sur les menaces qui pèsent sur l'hôtellerie notamment avec l'Ahtop [Association pour un hébergement et un tourisme professionnels, NDLR]. Nous devons aller de l'avant maintenant, explique Georges Bonneau, propriétaire de l'hôtel Le Six à Paris. Les hôteliers doivent cultiver leur différence en travaillant sur l'expérience client et sur le 'carré magique' que représentent l'accueil, la formation, la numérisation et l'investissement et ce, en s'appuyant sur leurs points forts :
- un personnel formé à l'accueil issu de formations réputées ;
- des emplois non délocalisables ;
- des hébergements qui assurent la sécurité du client ;
- une hygiène irréprochable grâce à une réglementation stricte ;
- l'assurance de proposer l'un des meilleurs rapports qualité-prix en raison de l'utilisation de méta-moteurs de recherche, d'outils comparatifs…"


De nombreuses pistes d'amélioration

Pour l'hôtelier, les pistes d'amélioration sont nombreuses :  
- développer l'esprit d'authenticité et mettre l'accent sur l'aspect local. "Deux tiers des clients français estiment que les entreprises et les marques ne font pas assez preuve d'authenticité, donc ils en réclament davantage", affirme Georges Bonneau ;
- multiplier les initiatives en réponse à l'ubérisation : décloisonner les lieux, rentabiliser les espaces vides, créer des systèmes de fidélisation originaux pour les hôteliers indépendants en s'appuyant sur les réseaux sociaux (création de blogs, de marques…) ;
- rechercher l'expérience unique, par le design ou des services atypiques (cours de cuisine ou de pâtisserie)
- utiliser les nouvelles technologies : applications mobiles pour les réservation, systèmes de e-conciergeries, dématérialisation des factures ou des cartes de fidélité ;
- prendre en compte l'aspect environnemental.

Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gouvernantes et service hôtelier
par Corinne Veyssière
Services