×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Boutet, une ancienne fabrique transformée en hôtel de luxe

Hôtellerie - vendredi 26 février 2016 11:31
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Paris (XIe) L'architecte Vincent Bastie a transformé un ancien bâtiment pour en faire le cinquième établissement de la collection MGallery à Paris, avec 80 chambres et suites, dont certaines avec terrasse.



Avec sa façade Art déco en mosaïque, le Boutet (Paris, XIe) n'a rien perdu de son héritage passé. L'ancienne fabrique de bois puis de chocolat s'est transformée, grâce à l'architecte Vincent Bastie et son équipe, en hôtel moderne classé 5 étoiles, sous enseigne MGallery. Le lieu a conservé un style industriel où le bois est omniprésent, noyer sombre pour le parquet ou bois plus clair pour le mobilier, le tout associé à des matériaux bruts comme le métal ou le béton. La mosaïque, la signature du bâtiment, est bien présente, de la réception au centre bien-être.

Pour marquer encore l'esprit industriel du bâtiment, un escalier monumental en béton a été créé de toutes pièces, avec de petites fenêtres qui permettent d'en admirer les courbures à tous les étages. Les tonalités volontairement neutres de ce bâtiment industriel sont égayées par quelques touches de couleur venues du mobilier, comme les chaises orangées du bar, ou de la végétation très présente sur les terrasses.

Les 80 chambres sont claires, grâce à de larges fenêtres, le tout dans une déclinaison ocre et bois, et du mobilier en cuir. En hommage au passé du lieu, les élèves de l'école Boulle se sont vus confier la réalisation de deux suites. Très différentes, elles proposent deux ambiances : l'une décline la thématique du marbre et l'autre propose un univers futuriste.


Catherine Avignon
Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fruits et légumes : dictionnaire
par Frédéric Jaunault
Services