×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Royal Barrière de Deauville s'offre une nouvelle jeunesse

Hôtellerie - lundi 20 avril 2015 14:08
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

Deauville (14) Pour l'ouverture de la saison 2015, l'établissement présente un nouveau visage dans près de la moitié de ses chambres, refaites durant l'hiver.



Cyril Casabo dans la suite 'Amicalement vôtre', rénovée.
© Gabrielle Lemestre
Cyril Casabo dans la suite 'Amicalement vôtre', rénovée.

Il y a quelques semaines encore, le grand hall rouge et or du Royal Barrière était défiguré par les travaux en cours. Il n'y a désormais plus aucune trace du chantier passé. Et c'est un Royal Barrière (Deauville) rajeunit qui a ouvert ses portes début avril. Pour la décoration des 102 chambres refaites - sur un total de 250 - le groupe Barrière a fait appel à l'architecte d'intérieur Nathalie Rayan, qui a travaillé pendant dix ans pour Dior. Le projet est de taille et le challenge important : il s'agit de redonner un souffle nouveau tout en gardant l'identité et l'âme de l'établissement. "Nous avons affaire à un hôtel historique. Les clients y sont très attachés, il fallait donc que nous conservions son âme", note Cyril Casabo, le directeur des lieux.

Nouvelle vision

Ce début de lifting - la rénovation des chambres va se poursuivre - s'accompagne d'une vision nouvelle, apportée par le nouveau directeur des lieux, arrivé en juin 2014 : "Nous voulons ouvrir cet hôtel sur l'extérieur et lui redonner vie en organisant des événements comme des garden-parties ou des animations. Il faut que cet hôtel soit vivant. C'est important d'avoir un cadre magnifique, encore faut-il l'animer." Le directeur compte bien séduire sa clientèle en mettant l'accent sur le savoir-faire et l'accompagnement du client. "Aujourd'hui, les hôtels se standardisent. Il faut donc réfléchir à ce que l'on peut faire pour conserver ce côté magique de l'hôtel en le mettant dans notre approche client."

Pour cette ouverture, l'hôtel vit un autre changement de taille côté cuisine. L'Étrier, restaurant gastronomique tenu par Éric Provost a fermé ses portes. Pour le remplacer, le chef va réinvestir la vaste salle de réception de l'hôtel, en y installant une brasserie gastronomique ou 'brasserinomie'. "Le cadre de L'Étrier était intimiste. Avec cette salle plus grande, nous pourrons accueillir une clientèle familiale. L'ancienne salle de restaurant était trop petite et ne correspondait pas forcément à leurs attentes."
Gabrielle Lemestre

Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services