×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Hôtellerie

Le Gaston, un hôtel chic et économique

Hôtellerie - mardi 10 mars 2015 17:20
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :
Article réservé aux abonnés

75 - Paris Georges Bonneau et Patrick Hayat viennent d'ouvrir le Gaston, un établissement de 43 chambres situé au 51 Boulevard Péreire (XVIIe).



 

Les deux jeunes associés et amis, Georges Bonneau et Patrick Hayat, se sont offert une nouvelle expérience en achetant l'hôtel Le Gaston, un établissement 3 étoiles de 43 chambres, totalement rénové, situé boulevard Péreire (XVIIe). Déjà propriétaires d'établissements 4 étoiles, ils veulent proposer un nouveau concept d'hôtels "chic et économique" mais surtout "très parisien". La mise en oeuvre du concept a été confiée à la jeune designer Anne Lise Dees, diplômée de l'École nationale supérieure des arts décoratifs et disciple de Philippe Starck pendant six ans, sans doute ce qui donne au Gaston ce petit quelque chose de Mama Shelter. La décoration des couloirs de l'établissement de six étages a été confiée à un collectif d'artistes, la Splendens Factory. Le rez-de-chaussée, où se côtoient briques, béton et murs recouverts de placage sur lesquels il est possible d'écrire, permet à la fois de se restaurer, se reposer, d'écrire, de travailler, ou de se distraire. L'éclairage, caché au plafond derrière une petite corniche, apporte une lumière diffuse. Les chambres, dans un style épuré, sont d'un excellent confort. Elles offrent une très bonne acoustique, une très bonne literie et des salles de bains modernes et fonctionnelles.



Mais si la déco est un point attractif, "l'accueil et le service client devraient faire la différence" assurent Georges Bonneau et Patrick Hayat. Le Gaston et ses prix moyens plutôt bas pour Paris (aux alentours de 100 €) apporte une nouvelle offre pour un public très large, composé à la fois d'hommes d'affaires et de visiteurs loisirs "qui préfèrent dépenser davantage dans le shopping, les visites et les restaurants que dans un hôtel" précise Patrick Hayat.

Catherine Avignon

Journal & Magazine
N° 3763 -
07 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Gestion en CHR : outils pratiques
par Jean-Claude Oulé
Services