×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Quatre groupes de travail au chevet des lycées professionnels

Formation - Écoles - vendredi 21 octobre 2022 14:52
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Paris (75) La ministre chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels, Carole Grandjean, vient d'installer quatre groupes de travail pour plancher sur la réforme des lycées professionnels. Remise des copies fin 2022 et premières expérimentions à partir de 2023.



La ministre chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels a fait de la réduction du nombre de décrocheurs, l'une de ses priorités.
© Philippe Devernay – MENJ
La ministre chargée de l'Enseignement et de la Formation professionnels a fait de la réduction du nombre de décrocheurs, l'une de ses priorités.

C’est au lycée Pierre-Gilles de Gennes, lycée général et technologique, à Paris (XIIIe), que Carole Grandjean a installé, le 21 octobre, les quatre groupes de travail “pour une réforme des lycées professionnels”. La ministre déléguée auprès du ministre du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion et du ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, chargée de l’Enseignement et de la Formation professionnels, a profité de l’occasion pour détailler les champs d’action de ces quatre entités, destinées à “nourrir les évolutions structurelles à conduire” en vue de “construire le lycée professionnel de demain”.

Le premier groupe de travail s’intéresse ainsi à la problématique de “la réduction du nombre de décrocheurs”. Le deuxième planche, pour sa part, sur les façons de “mieux préparer les poursuites d’études supérieures requises par certains métiers”. Le troisième s’interroge sur les moyens à mettre en œuvre pour “améliorer le taux d’accès à l’emploi après le diplôme”. Enfin, le quatrième ouvre une réflexion sur “les marges de manœuvre que l’on peut donner aux établissements tout en conservant le caractère national des diplômes”. Mise en œuvre progressivement à partir de la rentrée 2023, puis tout au long du quinquennat d’Emmanuel Macron, cette réforme du lycée professionnel sera menée “en concertation avec toutes les parties prenantes”, a souligné Carole Grandjean. D’ailleurs celles-ci ont leur place au sein des groupes de travail, pilotés par des recteurs d’académies, qui réunissent une quarantaine de personnes chacun. Y figurent notamment des représentants des organisations syndicales, des régions, des parents d’élèves, des lycéens, des chefs d’établissements, des enseignants…

 

“Faire réussir les jeunes”

“Avec cette réforme, il s’agit de renouveler les pratiques pédagogiques, améliorer les conditions de travail et mieux accompagner les élèves”, confie-t-on dans l’entourage de Carole Grandjean. Pour ce faire, quelques pistes sont d’ores et déjà à l’étude. C’est le cas des conditions de poursuite de cursus après le BTS, de l’inclusion, du développement de la mixité des parcours, du travail avec les régions, de la création de nouveaux plateaux techniques… le tout dans une logique de “faire réussir les jeunes”. D’ici à la fin 2022, les quatre groupes de travail doivent rendre leurs conclusions. Celles-ci serviront de base et d’inspiration à des expérimentations qui seront lancées dès le début de l’année 2023.

 

#LyceeProfessionnel #Enseignement #CaroleGrandjean


Anne Eveillard
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Idées simples pour doper les recettes de votre restaurant
par Bernard Boutboul
Services