×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le 25e Concours général des métiers sous le signe des retrouvailles

Formation - Écoles - jeudi 19 mai 2022 17:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Sur 300 candidatures déposées, ils étaient 22 en spécialité cuisine et 16 en spécialité commercialisation et services en restauration a participé à cette nouvelle édition du seul concours en hôtellerie-restauration organisé par l'Education nationale.



Cette 25e édition du Concours général des métiers avait pour thématique Les Retrouvailles, un symbole puissant pour la profession et pour les organisateurs. "C'est un immense honneur de se retrouver après deux cessions annulées", a témoigné Michel Lugnier, inspecteur général de l'Éducation nationale et président du concours, lors de la finale qui s'est déroulée les 17 et 18 mai au lycée hôtelier Jean Drouant à Paris (XVIIe). Ce challenge - seul concours en hôtellerie-restauration organisé par l'Éducation nationale - s'adresse aux élèves et apprentis de terminale de baccalauréat professionnel commercialisation et services en restauration (CSR) et aux élèves et apprentis de terminale baccalauréat professionnel cuisine.

Le premier jour, les 22 candidats de la spécialité cuisine, parrainée par Fabrice Prochasson, Bocuse d'Or 2013 et président de l'Académie Culinaire de France, ont découvert leur sujet. Le lendemain, place aux 16 candidats de la spécialité commercialisation et services en restauration, parrainée par Joseph Desserprix, directeur du restaurant La Scène. Dernière épreuve, le service du soir avec l'aide du commis face à des "vrais clients" : présentation de la carte, prise de commande, dressage et service d'un tartare de saumon, découpe et service d'un râble de lapin sauté, polenta crémeuse aux champignons, jus demi-glace de volaille, découpe et présentation d'un à quatre fromages et flambage de cerises étaient notés au guéridon. Cette année, une cérémonie du café Malongo 'Café de l'Elysée' était également notée. D'ici là, les trois meilleurs candidats de chaque spécialité seront récompensés en présence du ministre de l'Éducation nationale, le 7 juillet prochain dans l'amphithéâtre de la Sorbonne - Paris.

#ConcoursGeneralDesMetiers


Romy Carrere
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Informatique et nouvelles technologies en CHR
par Thierry Longeau
Services