Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

#Coronavirus : Privés de cantines, les fournisseurs du lycée hôtelier de Biarritz livrent les familles

Formation - Écoles - mercredi 15 avril 2020 11:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Biarritz (64) L'établissement a mis en place une plateforme d'achat à disposition de ses fournisseurs locaux habituels, privés des débouchés de la restauration scolaire. Le premier catalogue de produits a été pris d'assaut en quatre jours par les familles des lycéens et les habitants des quartiers voisins. Deux autres vente sont prévues, le 17 avril en drive des commandes déjà passées et le 20 avril vous pourrez accéder à une nouvelle vente en ligne.




© GettyImages


Privé de lycéens, le lycée hôtelier de Biarritz, comme quatre autres lycées des Pyrénées-Atlantiques, a mis en place une plateforme d’achat à disposition de ses fournisseurs locaux habituels, privés des débouchés de la restauration scolaire. “Ce sont nos partenaires au quotidien. Nous n’avions pas envie de les laisser tomber”, explique Régis Wagner, gestionnaire du lycée. La plateforme numérique a été mise au point bénévolement par les gestionnaires des lycées, Le premier catalogue de produits a été pris d’assaut en quatre jours par les familles des lycéens et les habitants des quartiers voisins, pour un chiffre d’affaires de 15 000 €.

Volaille, mouton, veau ou bœuf, légumes, fromage et yaourt bio, huile… tous ceux qui produisent localement et livrent habituellement dans ces lycées ont pu sauver une partie de leur production, au prix habituellement négocié dans le cadre des marchés publics.

 

Une vente en drive et une autre en ligne

La distribution a lieu vendredi 17 avril, en drive, dans la cour du lycée. Une deuxième vente sera mise en ligne à partir du 20 avril, pour une livraison dans les premiers jours de mai. “Nous allons essayer d’étendre la proposition en intégrant d’autres filières qui souffrent, comme les productions d’asperges ou les fraises”, indique encore Régis Wagner.

“Organisés depuis longtemps pour développer les approvisionnements locaux, les 650 collèges et lycées de Nouvelle-Aquitaine ont l’habitude de travailler ensemble”, précise Thierry Pousson, président de l’association des coordonnateurs des établissements publics locaux d’enseignement. “La massification n’empêche pas l’attribution de lots géographiques et les 58 millions de repas servis à l’année dans les collèges et lycées de la région nous donnent un poids qui permet d’influencer certains marchés, petits producteurs ou gros fournisseurs.”

Le succès de l’opération laisse envisager une extension de l’expérience à la Gironde, la Dordogne, la Corrèze et la Creuse. 

#Biarritz #LyceeHotelier


Cyrille Pitois