×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le traitement des déchets par le lycée Notre-Dame

Formation - Écoles - mardi 26 novembre 2019 07:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


un groupe de seconde composé de cuisiniers et de serveurs devant les composteurs en compagnie, de gauche à droite, de Stéphane Droguet, agent de maintenance, de Véronique Chartier, ambassadrice du tri, et de Patrice Josse, directeur délégué aux formations professionnelles et techniques.
© Franck Vilboux
un groupe de seconde composé de cuisiniers et de serveurs devant les composteurs en compagnie, de gauche à droite, de Stéphane Droguet, agent de maintenance, de Véronique Chartier, ambassadrice du tri, et de Patrice Josse, directeur délégué aux formations professionnelles et techniques.

Depuis de nombreuses années, le lycée hôtelier de Saint-Méen-le-Grand se penche sur le problème des déchets et de leurs traitements. L’un des axes développés est notamment la sensibilisation de élèves à cet épineux sujet.

Depuis 8 ans, les élèves de première année (seconde et CAP1) sont amenés à réfléchir à cette problématique sous la forme d’interventions de personnes compétentes en la matière. Mme Véronique Chartier,  qui travaille au Smictom en tant qu’ « ambassadrice du tri » et qui gère habituellement ce problème auprès des particuliers comme des professionnels sur près de 63 communes dont Saint-Méen-le-Grand, est intervenue auprès des jeunes pousses de l’école hôtelière pour les inciter à se pencher sur le rôle qui incombe à chacun d’entre nous de faire attention à ce souci environnemental majeur de notre époque, leur parlant de prévention et de tri.

S’appuyant sur l’affirmation suivante « le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas », le lycée a ainsi mis en place différentes actions allant du tri des emballages (papier, verre…) à la mise en place de composteurs, toujours dans le but de réduire les quantités de déchets du bac vert. Tout cela ne s’inscrit pas dans un cours précis mais dans le cadre de tous les cours mais aussi et surtout dans ce cadre plus général de prise de conscience individuelle.

Le lycée étant labellisé « Qualycée », cela apparaissait comme une évidence d’aborder ce sujet utile à ces jeunes, pour leur quotidien, pour leur futur professionnel. Il s’agit d’une démarche environnementale mais aussi financière : l’impact financier des déchets et de leur tri, dans notre société contemporaine, est très loin d’être négligeable.

#LyceeSaintMeen #TraitementDesDechets #Tri #Composteur

 

Journal & Magazine
N° 3787 -
09 décembre 2022
N° 3785 -
12 novembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Inspirations et tendances culinaires
par Tiphaine Campet
Services