×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Table ronde "Favoriser l'accès de tous les jeunes à l'apprentissage" au CFA Campus de Gap

Formation - Écoles - mercredi 18 septembre 2019 07:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


A l'image des 100 entreprises réunies à l'Elysée en 2018 pour affirmer le rôle majeur de l'entreprise dans la cohésion sociale du pays, le département des Hautes Alpes a lancé son club entreprises le 10 juillet dernier.

L’objectif : que chacun trouve sa place dans la société grâce à une croissance inclusive conciliant économique et social.

Apprentis en CAP cuisine et maître d'apprentissage du CFA Campus de Gap ont animé la table ronde sur une des 13 thématiques nationales "Favoriser l'accès de tous les jeunes à l’apprentissage".

Ainsi le restaurant de Briançon, "l'Alpin", représentée par Jimmy Sarron, a pu témoigner du chemin fastidieux pour l'embauche d'un apprenti originaire du Bangladesh. Chemin de croix qui peut en décourager plus d'un, alors que c'est est un vrai plus pour la profession.

L'apprenti en question, Rudro Bhuiyan, s'est vu récompensé cette année de l'étoile de l'apprentissage dans le 05 puis s'est vu primé d'une "bourse d'excellence" de 2 000 € par la fondation Garance (remise à Paris par Régis Marcon chef 3 étoiles et Muriel Penicaud ministre du travail) avant de valider son CAP cuisine. "Merci à Jimmy de m'avoir donné ma chance, j'ai trouvé une famille en même temps qu'un travail" dira Rudro.

Sandrine Fine, cheffe de cuisine pour La Fondation SELTZER à Briançon également, a témoigné de l'enrichissement professionnelle et personnelle de l'équipe de cuisine au contact de Jérémy Casanova, Apprentis en CAP cuisine, malgré une reconnaissance de travailleur handicapé en situation de dysphasie.

La Table ronde s'est terminée avec la participation de Jacques Meyer et Nathalie Hubert, respectivement directeur et directrice adjointe du CFA campus de Gap, venu expliquer les nouveauté de la réforme de l'apprentissage de ces derniers mois, et remercier les entreprises "pour leur implication dans la formation et l'accompagnement des apprentis". 

#TableRonde #Apprentissage

Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR
par Virginie Barret et Jean-Philippe Barret
Services