×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les élèves du lycée Ambroise Croizat de Moutiers-Tarentaise sur les traces des enfants d'Izieu

Formation - Écoles - mardi 24 septembre 2019 07:47
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Professeurs et élèves du lycée Ambroise Croizat devant la maison d'Izieu, devenue mémorial des enfants juifs exterminés
Professeurs et élèves du lycée Ambroise Croizat devant la maison d'Izieu, devenue mémorial des enfants juifs exterminés

Un lieu de mémoire

Ce jeudi 19 septembre 2019, les élèves de 1ère BACPRO Restaurant se sont rendus à Izieu. Ils ont ainsi cheminé sur les traces de ces 44 enfants et 7 éducateurs raflés le 4 avril 1944 par Klaus Barbie.

La journée a commencé par un atelier sur le thème : « Politique antisémite du Gouvernement de Vichy et collaboration à la solution finale ». Les élèves ont travaillé par petits groupes de trois ou quatre autour de thèmes qui les amenaient à comprendre la façon dont cette politique s’est mise en place et quelles ont été les conséquences de celle-ci (l’extermination des enfants juifs, le camp d’Auschwitz, les camps de rétention, « le marquage des juifs » …).

L’après-midi, ils ont découvert l’exposition permanente, installée dans l’ancienne ferme qui faisait partie de la colonie. A travers l’exposition ils ont pu découvrir le destin de certains des enfants, suivre leur chemin à travers toute l’Europe (d’Allemagne par exemple jusqu’en France, à Izieu puis Auschwitz) ; ils ont observé les papiers d’identité et parmi tous ces précieux documents le compte-rendu adressé par Klaus Barbie lui-même à ses supérieurs pour leur expliquer le déroulement de la rafle des enfants d’Izieu ; ce document servira d’acte d’accusation lors de son procès en 1987. L’exposition s’est terminée par le visionnage de quelques minutes du procès de Klaus Barbie.

Pour terminer la visite, les élèves se sont rendus dans la maison. Un moment intense : ils ont circulé dans les différentes salles où les enfants ont vécu : la salle de bains, le réfectoire, la salle de classe ( à Izieu, une classe unique a été mise en place avec une professeur désignée par l’éducation nationale).

Les élèves ont beaucoup apprécié cette journée et ont été émus par le sort réservé à ces 44 enfants, plus jeunes qu’eux.

Témoignage d'élèves

Noah Zeller "J'ai trouvé cette sortie très constructive et enrichissante car elle nous a appris beaucoup de choses sur l'histoire du lieu et le destin de ces 44 enfants déportés à Auschwitz. Le premier atelier que nous avons pu faire le matin était passionnant, les élèves ont pu travailler sur plusieurs thèmes et compléter leurs connaissances sur cette période sombre de l’histoire de France ".

Kellie Limbarinu "Le fait de traverser ces lieux et de s'imaginer les 44 enfants vivant ici et marchant dans ces allées et qui finalement ont été assassinés sauvagement donne un sentiment de malaise et de tristesse".

#LyceeAmbroiseCroizat #LesEnfantsDizieu #Memorial

Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce : création, achat, reprise et vente
par Maître Sophie Petroussenko
Services