×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Alain Ducasse et Sommet Education font cause commune

Formation - Écoles - jeudi 26 septembre 2019 15:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :      

Paris (75) Alors que Sommet Education, qui regroupe les écoles Glion et Les Roches, a pris 51 % du capital de Ducasse Education, les deux entités viennent de donner naissance à l'Ecole Ducasse. Celle-ci verra le jour en septembre 2020, avec un campus flambant neuf à Meudon. Revue de détail.



À deux, on va aller plus vite”, estime Alain Ducasse après l’entrée majoritaire (à  51 %) de Sommet Education au capital de Ducasse Education - dont il est le fondateur - aux côtés de Ducasse Développement, qu’il préside. “Plus vite”, pour quoi faire ? Un campus ciblé sur la formation aux arts culinaires et aux arts de la pâtisserie, doté “d'une offre pour tous, partout et tout au long de la vie”, résume Benoît-Etienne Domenget, directeur général de Sommet Education et président de Ducasse Education. Un pari qui se traduit par la création d’une nouvelle marque, à savoir Ecole Ducasse - qui remplace Ducasse Education -, et l’ouverture, donc, d’un campus de 5 000 m2 à Meudon (Hauts-de-Seine), pourvu de 9 ateliers de 14 postes chacun, qui accueillera ses premiers étudiants dès septembre 2020. Benoît-Etienne Domenget prévoit entre 300 et 400 inscrits pour cette première rentrée. Avec des profils d’étudiants des plus variés, puisque le campus se destine aussi bien à la formation initiale qu’à la formation continue, sans oublier les parcours destinés aux personnes en reconversion professionnelle. Autrement dit : la palette des  cursus ira “du cours de deux heures pour l’amateur de cuisine, jusqu’au MBA du futur manager”, détaille Benoît-Etienne Domenget. Avec des tarifs qui oscilleront, selon les formations, “de 1 000 € jusqu’à 32 000 € pour un bachelor”, ajoute le directeur général de Sommet Education. Il précise, en outre, que des passerelles seront prévues avec Glion et Les Roches, “ces écoles et le campus étant complémentaires”.

Sommet Education, c’est 6 000 étudiants de plus de 100 nationalités différentes

La direction du futur campus a d’ores et déjà été confiée à Elise Masurel, dont l’expertise du secteur de l’hospitalité s’est forgée chez Club Med et Klépierre. Parmi ses principales missions : “Le développement à l’international”, souligne Benoît-Etienne Domenget. Et pour cause : Sommet Education, c’est 6 000 étudiants de plus de 100 nationalités différentes. Le mélange des cultures et des réseaux fait partie de l’ADN de Glion comme de celui des Roches, et il va désormais s’ouvrir à l'Ecole Ducasse. Quant au campus, imaginé par Arte Charpentier Architectes, il disposera également d’un bar et de deux restaurants d’initiation, aménagés par l’agence Jouin Manku : ces espaces seront ouverts au public. “C’est un projet ambitieux, reconnaît Alain Ducasse. Je souhaite qu’il joue un rôle d’influence quant à la cuisine française, le savoir-faire français et l’art de vivre à la française.”

 

#DucasseEducation #SommetEducation #EcoleDucasse #Glion #LesRoches #AlainDucasse


Anne Eveillard