Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Fidéliser ses collaborateurs grâce à la formation

Formation - Écoles - mardi 16 avril 2019 09:05
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Il est crucial d'encourager et d'accompagner un salarié qui souhaite se former pour se perfectionner et améliorer la performance de votre entreprise. Vous pouvez informer davantage vos collaborateurs sur les différents dispositifs existants auxquels ils ont droit. Il existe plusieurs actions de formation, à l'initiative du salarié ou de l'employeur.



Informez régulièrement vos collaborateurs sur les différents dispositifs existants auxquels ils ont droit.
© Thinkstock
Informez régulièrement vos collaborateurs sur les différents dispositifs existants auxquels ils ont droit.

Quels sont les dispositifs existants ?

Il existe plusieurs dispositifs de formation à l’initiative de l’employeur ou du salarié :
- bilan de compétences ;
- validation des acquis de l’expérience (VAE) ;
- formations certifiantes et qualifiantes.

Ces actions de formation peuvent se faire par :
- un contrat d’apprentissage ;
- un contrat de professionnalisation ;
- un projet de transition professionnelle ;
- une reconversion ou promotion par alternance ;
- le plan de formation ;
- le compte de formation personnel.

Remarque : la loi avenir professionnel de 2018 a supprimé certains dispositifs pour transformer le cadre de la formation continue.
Les dispositifs supprimés :
- le congé individuel de formation (CIF). Il est remplacé par le projet de transition professionnelle (ou CPF de transition professionnelle) ;
- le congé bilan de compétences. Il se prend dorénavant par le compte personnel de formation (CPF) ou par le plan de formation de l’entreprise.

 

Les saisonniers réguliers

Les employés en CDD peuvent bénéficier d’actions de formation :
- dans le cadre de votre plan de formation ;
- dans le cadre du CPF ;
- dans le cadre du projet de transition professionnelle.

Ils peuvent également bénéficier d’un bilan de compétences ou d’une action de validation des acquis de l’expérience (VAE).

 

Difficultés de recrutement

Vous pouvez vous engager à proposer une formation par an comme le font déjà certains groupes ou chaînes. À vous d’élaborer un plan de formation qui permette de satisfaire cette attente de votre personnel ou futurs collaborateurs. Vous pouvez aussi évoquer la VAE lors des entretiens par exemple.

 

Comment garder des collaborateurs expérimentés ?

Vous pouvez informer davantage vos collaborateurs sur les différents dispositifs existants auxquels ils ont droit. Si vous ne le faites pas, vos concurrents le font sûrement et attirent ainsi les meilleurs !

L’entretien professionnel est le bon moment pour évoquer notamment :
- le compte personnel de formation (CPF) ;
- le compte personnel d’activité (CPA) ;
- Le bilan de compétences ;
- la VAE
- la reconversion ou promotion par l’alternance ;
- la certification des tuteurs.

 

► Un de mes salariés souhaiterait suivre une formation diplômante sur un an de niveau licence. Il est seulement titulaire d’un CAP. Est-ce possible ?

Certaines universités ont mis en place des licences professionnelles dans le domaine de l’hôtellerie-restauration. Ces licences professionnelles peuvent accueillir des étudiants en formation initiale ainsi que des salariés bénéficiant d’un projet de transition professionnelle. Votre salarié devra remplir un dossier pour une prise en charge par l’organisme paritaire collecteur. Puis, son dossier devra être accepté par les responsables de la formation universitaire.

 

► L'allocation de formation

L’allocation de formation a pour but d’encourager les formations à se faire en dehors du temps de travail.

Deux conditions sont requises :
- avoir une ancienneté minimale de 12 mois pour un salarié en CDI ;
- formation en dehors du temps de travail selon les conditions précisées ci-dessous.

 

Allocation de formation

Formation dans le cadre du CPF

Non

Formation pendant le temps de travail

Non

Actions d’adaptation au poste de travail

Non

Actions d’évolution ou de maintien dans l’emploi

Non

Actions de développement des compétences hors du temps de travail

Oui

• Comment est-elle calculée ?

L’allocation de formation correspond à 50 % de la rémunération nette de référence. Celle-ci se détermine en faisant le cumul des rémunérations nettes versées au salarié sur les douze derniers mois. Ce montant est ensuite divisé par le nombre d’heures total rémunérées au cours des douze derniers mois.
- Exemple : un salarié a reçu 23 829 € au cours des 12 derniers mois pour 1 833 heures payées. Son salaire horaire net de référence est égal à 23 829 ÷ 1 833 = 13 €. Il devra percevoir une allocation de 6,5 € par heure de formation effectuée en dehors de son temps de travail.

 

#VAE #CPF #CPA #BilanDeCompetences #Reconversion


Jean-Philippe Barret
Suivre et être alerté des nouvelles publications de Jean-Philippe Barret
En complément :
  Orientation scolaire et formations pour adultes en CHR