Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Hôtellerie-Tourisme et Formation : une priorité mondiale mais une révolution à faire pour le président de l'AMFORHT

Formation - Écoles - jeudi 21 mars 2019 08:10
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Discours du président de l'AMFORHT à l'Assemblée Nationale
Discours du président de l'AMFORHT à l'Assemblée Nationale

Paris (75) 

L’AMFORHT, l’ONG reconnue par les Nations Unies pour les questions de formation en hôtellerie, gastronomie et tourisme a choisi Paris et la France pour fêter son 50è anniversaire – le président Philippe François annonce la couleur : « la formation hôtelière doit mener sa révolution pédagogique » !

Créée en 1969 par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), et reconnue depuis 2017 comme l’interlocuteur de l’Organisation des Nations Unies pour les questions de formation hôtelière et touristique, l’AMFORHT vient de réunir à Paris quelques 160 personnalités venues de 31 pays pour son 50è anniversaire.

L’Assemblée Nationale, représentée par la Députée Pascale Fontenel-Personne, Présidente du Groupe Tourisme, a souhaité s’associer à cet évènement, non seulement en ouvrant l’Hôtel de Lassay aux invités, mais également en participant personnellement aux débats en collaboration avec l’OMT, l’IH&RA, ACCORHOTELS, le GNI-SYNHORCAT, et les Ministres, Ambassadeurs, Présidents et personnalités internationales présentes.

Les Ministres français, Jean-Baptiste Lemoyne, Jean-Michel Blanquier et Muriel Penicaud ont accueilli les congressistes en rappelant le rôle fondamental de la formation dans les métiers du tourisme et des services et soulignant l’excellence du savoir-faire français en ce domaine.

Philippe François, a quant à lui mis les personnalités et directeurs d’écoles hôtelières et d’universités, membres de l’ONG, devant un fait :   « la génération des millennials et la mondialisation des métiers de l’hôtellerie et du tourisme doit nous contraindre à repenser assez fondamentalement la formation dans nos métiers ».

« Notre façon, nos outils, nos méthodes, nos rythmes pédagogiques deviennent obsolètes face non seulement à une industrie en pleine effervescence, mais aussi face à un marché de la formation en croissance mondiale exponentielle et, enfin, face à des étudiants qui ne sont plus du tout les mêmes personnes qu’il y a 10 ans ! Remettons-nous fondamentalement en cause » appelle Philippe François !

Cet « appel de Paris » sera-t-il entendu ?

#AMFORHT #CongresMondial #AssembleeNationale