Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Enquête sur l'apprentissage CHD Expert pour L'Hôtellerie-Restauration : les résultats détaillés

Formation - Écoles - vendredi 27 avril 2018 15:00
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Il y a aujourd'hui autant de filles que de garçons en apprentissage dans l'hôtellerie et la restauration.
© Thinkstock
Il y a aujourd'hui autant de filles que de garçons en apprentissage dans l'hôtellerie et la restauration.

Concernant les employeurs et salariés (hors apprentis) :

38% des employeurs (patron, gérant, directeur d'exploitation) sont actuellement tuteur ou Maître d'apprentissage, 35% l'ont été mais ne le sont plus, 27% ne l'ont jamais été.
62% des salariés (qui n'entrent pas dans la catégorie employeurs) n'ont jamais été tuteur ou Maître d'apprentissage

Quelle image les employeurs et salariés ont-ils de l'apprentissage ?

53%  ont globalement une bonne image

Parmi les raisons évoquées : Permet l'apprentissage du métier, c'est la meilleure des formations, permet des embauches plus faciles et plus sûres.

16% ont une image mitigée

25% ont une mauvaise image

Parmi les raisons évoquées : Manque de motivation des candidats, système contraignant, niveau scolaire insuffisant, manque de considération

7% n'ont pas su se positionner sur le sujet

Les employeurs qui prennent actuellement des apprentis sont :

Globalement satisfaits des contrats d'apprentissage en cours ou terminés à 70%, insatisfaits à 30%.

Quelles sont les éléments qui ont déclenché ou encouragé l'embauche d'un apprenti dans l'établissement ?

C'est la demande du jeune et son profil pour 61%

Une tradition dans l'entreprise pour 44%

Une prime, une aide, un avantage social pour 25%

Un besoin spécifique, un manque de personnel pour 24%

Une démarche émanant d'un centre de formation 15%

Dans les établissements qui ont actuellement un ou plusieurs apprentis, la répartition est la suivante :

45% ont 1 apprenti, 24% ont 2 apprentis, 18% ont 3 apprentis, 6% ont 4 apprentis et 6% ont 5 apprentis (en cours d'embauche 2%). Ce qui nous donne une moyenne de 2 apprentis.

Quelle perception de la rémunération ont les exploitants ?

61% la jugent correcte, 22% élevée, 14% faible.

Sur la rupture du contrat :

57% des professionnels qui emploient ou ont employé des apprentis ont vécu une rupture de contrats, 43% n'ont pas connu de rupture.

Parmi les raisons invoquées par les apprentis qui rompaient leur contrat (selon les professionnels) : 37% d'entre eux estimaient qu'ils étaient mal orientés ou que le métier n'était pas adapté à leurs attentes, 14% par manque de motivation, 10% pour incompatibilité, 8% parce que le métier est trop dur, 5% à cause des horaires.

Chez ceux qui ne font plus appel ou n'ont jamais fait appel à un apprenti, quels sont les freins ? 

33% disent manquer de temps pour le former, 24%  jugent le coût financier trop important, 17% parce que le temps de temps consacré par l'apprenti à la formation dans les CFA est compris dans son temps de travail et 17% parce que la rupture du contrat est difficile…

Concernant la réforme de l'apprentissage en cours :  

49% des employeurs et 56% des salariés ont entendu  'très vaguement' parler de la réforme.
 

Concernant les apprentis : 

Il y a quasiment autant d'apprentis homme que femme. 61% ont entre 18 et 20 ans.

Quel diplôme préparent-ils ?

BTS 25%, 24% CAP, Bac Pro 17%, BP 17%, Mention complémentaire 8%.

Pourquoi avoir choisi l'apprentissage ?

C'est la formation qui prépare le mieux aux métiers de l'hôtellerie et de la restauration pour 41%

Alterner école et entreprise m'intéressait pour 37%

Je voulais avoir rapidement un travail et un salaire pour 34%

Je trouvais cette formation plus concrète pour 26%

Seulement 8% ne l'ont pas vraiment choisi

Comment ont-ils trouvé l'établissement dans lequel ils sont en apprentissage ?

62% des jeunes ont trouvé par leurs propres moyens, 17% avec l'aide de l'école, 17% avec l'aide des parents, 5% d'amis…

Que pensent-ils de la filière ?

45% sont 'très satisfaits' par la filière de l'apprentissage qu'ils suivent, 47% plutôt satisfaits. Seulement 6% sont insatisfaits ou très insatisfaits'.

Et de leur rémunération ?

41% des jeunes sont 'plutôt satisfaits' de la rémunération et 8% très satisfaits, 31% sont 'plutôt insatisfaits et 14% très insatisfaits…

Enquête online sur l'image de l'apprentissage, réalisée par CHD Expert pour L'Hôtellerie-Restauration. Profil des répondants : 15% de salariés, 56% d'employeurs (patron gérant, directeur d'exploitation), 29% d'apprentis, sur 489 interviews. Enquête réalisée du 23 au 29 mars 2018.

#Apprentissage #Enquete



Journal & Magazine
Services