Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

100 jours après, le CFA d'Orléans rend hommage à M. Paul

Formation - Écoles - vendredi 4 mai 2018 14:42
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

ORLEANS (45) Six chefs se sont réunis au restaurant de la Chambre de Métiers pour organiser un repas commémorant le décès de Paul Bocuse.



Remise du chèque à la Fondation Paul Bocuse.
© jjtalpin
Remise du chèque à la Fondation Paul Bocuse.

C'était un exercice gastronomique mais aussi un hommage plein d'émotion. Le 16 avril, le restaurant d'application du CFA de la chambre de métiers et de  l'artisanat du Loiret était comble pour commémorer le décès de Paul Bocuse. Une initiative pilotée par Jérôme Kohn, nouveau directeur du CFA, et Florent Doittée, professeur de cuisine et membre de la Fondation Paul Bocuse. "Personne n'avait songé à commémorer M. Paul 100 jours après son décès, c'était pour nous l'occasion de réunir des fonds que nous allons remettre à la Fondation Paul Bocuse", explique le directeur. Au total 1 500 € ont été recueillis. Pour Jérôme Kohn, c'était aussi l'occasion de mettre en avant "l'excellence des chefs, qui avaient tous des liens avec le Loiret, et de mettre en valeur notre patrimoine gastronomique avec des produits locaux et issus de circuits courts." Le CFA a donc fait appel à six personnalités de la région : Victor Delpierre, champion du monde de barista, Patrice Beaudoin, chef des Terrasses du bord de Loire, Fabrice Prochasson, MOF et président de l'Académie culinaire de France, Bernard Vaussion, ancien chef des cuisines de l'Élysée, Florent Doittée et Bruno Cordier, MOF pâtisserie. 


Volontariat des apprentis

Chaque chef avait carte blanche pour proposer un plat signature : Soupe d'andouille de Jargeau, Mister Seguin à la poire d'Olivet, Sablé du Gâtinais Alto el Sol... L'originalité de l'initiative tient au bénévolat des enseignants (Isabelle Chipault et Jean-Baptiste Bayoni en cuisine, Sandrine Choplin et Christophe Lange pour le service), et au volontariat de 30 apprentis. Pour  Florent Doittée, le coordinateur, c'était aussi l'occasion de mettre en lumière les ateliers Paul Bocuse qu'il anime. Sur les six collégiens inscrits lors de la dernière session, cinq ont décidé de s'inscrire au CFA.

Jean-Jacques Talpin
Journal & Magazine
Services