×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Les futurs sommeliers reçus par les vignerons de Grignan-les-Adhémar

Formation - Écoles - mercredi 21 mars 2018 14:25
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Grignan (26) Les élèves du lycée hôtelier de Tain-l'Hermitage ont été accueillis par l'appellation qui les soutient depuis cinq ans. Des rencontres et des échanges très appréciés.



Sur le parvis du château de Grignan, les élèves sommeliers et leurs accompagnateurs.
Sur le parvis du château de Grignan, les élèves sommeliers et leurs accompagnateurs.


En 2013, parrains de la promotion sortante de mention complémentaire sommellerie du lycée hôtelier de Tain-l'Hermitage (Drôme), les vignerons de l'appellation Grignan-les-Adhémar se sont engagés à soutenir les élèves qui s'engageraient dans cette voie dans le futur. Une promesse tenue chaque année depuis et qui se traduit par un accueil sur le terrain. Accompagnés par Yves Chapellat (proviseur de l'établissement) et Christophe Santos (sommelier formateur), les quatorze élèves qui constituent la promotion 2017-2018 ont rallié Grignan. 

Là par groupes de deux, ils ont été accueillis par les vignerons sur leurs terres. L'occasion de découvrir les caves, de déguster les cuvées et de parler aussi d'avenir. "J'aime ce travail d'accords mets-vins, souligne Mélina. Je ne me voyais pas étudier la gastronomie sans étudier le vin. Mais je me suis également formée au service et à l'hébergement. Ensuite j'aimerais valoriser l'ensemble de ces connaissances à un poste de direction de restaurant."

De son côté, Anaïs veut se concentrer sur le seul domaine de la sommellerie. "Je suis originaire de Condrieu et j'ai toujours été entourée de vignes et de vignerons. Je m'étais d'abord orientée vers le service dans la restauration gastronomique puis j'ai décidé d'aller vers le métier de sommelière. Il faut dire que le vin rapproche les gens et invite au partage, des notions que j'apprécie."

Au retour à Grignan, une visite guidée les a conduits jusqu'au château rendu célèbre par la marquise de Sévigné pour une pause déjeuner toujours en compagnie des viticulteurs.


Jean Bernard
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Stratégie de marque : les outils pour développer votre hôtel
par Youri Sawerschel
Services