×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Elle a choisi la voie de l'apprentissage, dans un hôtel 5 étoiles

Formation - Écoles - mercredi 7 mars 2018 16:14
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :


Luise Elenz, 19 ans, a choisi d'intégrer les métiers de l'hôtellerie après un contrat saisonnier à Disneyland Paris, effectué l'an dernier après l'obtention de son bac en Allemagne. De retour chez elle, outre-Rhin, Luise Elenz a choisi la voie de l'apprentissage. « J'ai fait 12 ans d'école et j'ai eu mon bac. Quand on a ce parcours, on va ensuite normalement à l'Université. Moi, j'ai préféré la pratique à la théorie. »  La formation va durer trois ans mais elle peut être ramenée à deux ans et demie quand on est titulaire du bac et en fonction des notes. « J'ai postulé auprès de nombreux 5 étoiles, car c'est l'hôtellerie de luxe qui m'intéressait. » En dehors de sa langue maternelle, Luise Elenz parle l'anglais et converse très bien en français. Ca aide. « Généralement, ajoute-t-elle, les personnes qui se dirigent vers l'apprentissage ont seulement 9 ou 10 ans d'école. Le fait d'avoir été au bout du cursus scolaire classique m'a sans doute un peu  avantagé aux yeux des établissements hôteliers et il y a aussi une question d'âge. Ils préfèrent quand on est un peu plus mâture ». L'hôtel Kempinski (4 saisons en français), sur la Maximilian Strasse, accepte de la prendre en apprentissage. La 1ère année, le rythme est de 1 à 2 semaines à l'école, 1 à 2 semaines en entreprises selon les périodes. En 2ème et 3ème année, le rythme est de 4 jours par semaine en entreprise et 1 jour à l'école. « Ce qui m'a beaucoup plus quand je suis arrivée dans cet hôtel, confie Luise, c'est le bon esprit qui régnait au sein des équipes. La première semaine, on m'a présenté l'hôtel, son histoire, on m'a donné toutes les informations qu'il fallait connaître. On m'a présenté tout le 'back stage', on m'a fait visiter. Durant les deux derniers jours, on m'a montré comment servir. » Dans le cadre de l'apprentissage, le fonctionnement de l'hôtel se divise en 12 départements. « Tous les trois mois, on change de poste. Je dois alors faire le point avec la personne responsable de me superviser. On voit avec elle ce que j'ai fait de bien, là où je dois m'améliorer. Je peux aussi dire ce que je pense sans que cela soit mal pris. On est dans l'échange et la construction ». Dans cet hôtel, l'apprenti doit toutefois attendre la deuxième année pour passer par le marketing ou la réception. « Personnellement, je suis heureuse de me lever le matin pour me rendre à l'hôtel. L'école, je m'y ennuie un peu car je trouve ça un peu trop facile. A l'hôtel, on apprend beaucoup et c'est concret. » D'un point de vue pratique, Luise Elenz n'est pas logée par l'hôtel, ni par l'école. Elle est en colocation dans un appartement dans Munich, à une heure de trajet de l'hôtel.

#Apprentissage #Allemagne #Formation


Sylvie Soubes
Journal & Magazine
N° 3782 -
30 septembre 2022
N° 3781 -
16 septembre 2022
SOS Experts
Une question > Une réponse
Communication digitale : web, mobile et réseaux
par Vanessa Guerrier-Buisine
Services