Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Rentrée 2016 : Les bonnes résolutions de Najat Vallaud-Belkacem

Formation - Écoles - lundi 29 août 2016 17:58
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

Paris (75) La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche vient de dévoiler ses priorités de rentrée. Parmi celles-ci figure l'enseignement professionnel, dont elle souhaite faciliter l'accès aux jeunes comme aux adultes.



Najat Vallaud-Belkacem se mobilise contre le 'décrochage scolaire'.
© DR
Najat Vallaud-Belkacem se mobilise contre le 'décrochage scolaire'.

Najat Vallaud-Belkacem croit en "la pédagogie de projet", la méthode du "apprendre en faisant". La ministre de l'Éducation nationale, de l'Enseignement supérieur et de la Recherche l'a rappelé le 29 août, lors de sa conférence de presse de rentrée. Si cette approche, volontairement plus concrète, plus ancrée sur le terrain, fait partie de l'actuelle réforme du collège, elle témoigne aussi de son intérêt pour l'enseignement professionnel. La ministre y voit notamment une façon pour les jeunes d'intégrer des secteurs "porteurs". D'où toute une batterie de mesures destinées à doper la formation pro, dès cette rentrée.
 
Une semaine de préparation à la première alternance

Parmi les nouveautés, citons la généralisation à tous les lycées professionnels des journées d'accueil et d'intégration. Une façon de faciliter l'arrivée des élèves et autres échanges avec les enseignants. Dans cette même veine et à l'instar des lycéens des voies générales et technologiques, les lycéens professionnels ne sont désormais évalués, pour l'obtention du diplôme (BEP ou CAP), qu'à partir de la classe de première. Quant à la première période d'alternance en entreprise des élèves de seconde pro, celle-ci est dorénavant précédée d'une semaine de préparation. Il s'agit ainsi de sensibiliser les jeunes à ce que le monde professionnel attend d'eux, mais aussi de les initier aux règles d'hygiène et de sécurité.

Changement d'orientation possible en seconde pro avant la Toussaint

Autre initiative de Najat Vallaud-Belkacem, contre le "décrochage scolaire" cette fois : tous les lycéens de seconde pro peuvent changer d'orientation jusqu'aux vacances de la Toussaint. Pour la ministre, laisser un élève sortir sans qualification du système scolaire, "c'est un cas de non assistance à jeunesse en danger". À cela s'ajoute l'annonce de 2 000 places annuelles supplémentaires en BTS, sur cinq ans, destinées aux bacheliers professionnels. Et ça bouge aussi du côté de la formation professionnelle continue des adultes, avec une réforme en cours de la validation des acquis de l'expérience (VAE), afin d'en simplifier l'accès et la procédure, sans oublier le réseau des Greta engagé dans le plan de 500 000 formations supplémentaires pour les demandeurs d'emploi.

Enfin, la ministre souhaite "donner toute leur place aux parents d'élèves pour accompagner leurs enfants vers la réussite éducative". Dans cette perspective, 10 000 jeunes en service civique vont être dépêchés, durant cette année scolaire, pour se déployer "en soutien de la politique de participation des parents à l'école".

Anne Eveillard
Les chiffres qui comptent
L'enseignement professionnel forme chaque année en alternance plus de 700 000 jeunes à plus d'une centaine de métiers. Pour cette rentrée, 500 nouvelles formations vont être créées dans les secteurs créateurs d'emplois pour les jeunes, dont celui de l'hôtellerie-restauration. Quant à la dépense moyenne annuelle par lycéen technologique, le ministère de l'Éducation nationale l'estime à 11 190 € - tout comme pour un lycéen général - et par lycéen professionnel à 12 230 €. Enfin, le bac pro fête cette année ses… 30 ans.
Journal & Magazine
Services