×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Strasbourg décroche la 12e coupe Lesdiguières-Chartreuse

Formation - Écoles - mardi 12 avril 2016 12:12
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Grenoble (38) Philippe Scheer, Rémi Sorbier et Clément Ambrosi, remportent le concours de cuisine, pâtisserie et bar-sommellerie, organisé le 6 avril par le lycée de Grenoble.




L'an dernier déjà, les équipes des écoles de Marseille, Grenoble et Strasbourg avaient fait le concours en tête pour la 11e édition de la coupe Lesdiguière-Chartreuse. Elles en ont fait de même le 6 avril dernier, mais dans un ordre différent : Strasbourg a décroché le trophée des jeunes talents de la gastronomie 2016, suivis de peu par Marseille puis Grenoble. La coupe Lesdiguières-Chartreuse, comprenant des épreuves de cuisine, de pâtisserie et de bar-sommellerie, revient donc cette année à Philippe Scheer, 19 ans (cuisine), Rémi Sorbier, 20 ans (pâtisserie) et Clément Ambrosi, 20 ans (bar-sommellerie), respectivement en bac pro, MC cuisinier en dessert de restaurant et MC sommellerie à l'école hôtelière de Strasbourg. 

Comme chaque année, six équipes avaient été présélectionnées sur dossier, issues des écoles d'Auxerre, Dijon, Grenoble, Marseille, Strasbourg et Thonon-les-Bains. Pour le MOF étoilé Philippe Girardon, président du jury, "cela a été une très belle édition. En cuisine, ce qui a fait la différence, c'est la prise de risque sur l'omble chevalier, un produit très noble mais pas facile à travailler."

Avec son omble chevalier ouvert sur le dos et pané comme un merlan colbert, Philippe Scheer a décroché la 1e place au concours cuisine. Il devance de 0,67 point Thomas Dupré, de Grenoble, avec son omble chevalier désarêté, farci et cuit en croûte de sel.

"Le plus fort écart que l'on note en bar-sommellerie  provient sans doute des épreuves écrites", indique Philippe Girardon. Le MOF n'en demeure pas moins ravi de voir ces dix-huit candidats exprimer leur talent devant les membres du jury, arborant pour neuf d'entre eux le col bleu-blanc-rouge. Beaucoup seront sans doute là pour la coupe 2017, celle du centenaire de l'école.

Nathalie Ruffier
Journal & Magazine
SOS Experts
Une question > Une réponse
Reprendre un hôtel : évitez les embûches
par Stéphane Corre
Services