×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Définir ses besoins en formation

Formation - Écoles - vendredi 22 janvier 2016 14:53
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Il faut être capable de faire le bon arbitrage entre une formation qui vous apporte personnellement et professionnellement. Au lieu de faire une démarche solitaire, un accompagnateur peut vous aider à travers la réalisation d'un bilan de compétences à choisir les stratégies de formation les plus adaptées à votre profil.



Vous pouvez vous-même estimer quelle formation vous serait nécessaire : initiation à une nouvelle langue, actualisation de vos connaissances en anglais, en informatique ou en gestion...
© Thinkstock
Vous pouvez vous-même estimer quelle formation vous serait nécessaire : initiation à une nouvelle langue, actualisation de vos connaissances en anglais, en informatique ou en gestion...

Comment choisir une formation ?
- Vous pouvez vous-même estimer quelle formation vous serait nécessaire : initiation à une nouvelle langue (espagnol, japonais, mandarin, russe…), actualisation de vos connaissances en anglais, en informatique ou en gestion…

- Au cours d'un entretien annuel, votre supérieur vous a peut-être fait comprendre que certaines lacunes restaient à combler dans un domaine et qu'une formation serait souhaitable. Par ailleurs, vous pouvez avoir envie de suivre une formation diplômante à l'université ou dans une école prestigieuse. Mais s'engager dans la reprise des études peut être difficile.

Vous n'aurez certainement pas la possibilité de le faire plusieurs fois dans votre carrière. Il faut donc faire le bon arbitrage entre une formation qui vous apporte personnellement et professionnellement, un diplôme qu'il est possible de décrocher, une école à la réputation flatteuse avec un réseau d'anciens qui vous permettra d'enrichir vos contacts professionnels…

Au lieu de faire une démarche solitaire, un accompagnateur peut vous aider à travers la réalisation d'un bilan de compétences à choisir les stratégies de formation les plus adaptées à votre profil.



► À quels diplômes, certificats et titres se former dans le cadre d'un congé de formation ?

De nombreux diplômes sont accessibles dans le cadre de la formation continue :

- au niveau V : les CAP, les BEP, les mentions complémentaires (MC), les certificats de qualification professionnelle (CQP), titres professionnels (TP) ;

- au niveau IV : les brevets professionnels (BP), bacs pro, mentions complémentaires (MC), certificats de qualification professionnelle (CQP), titres professionnels (TP) ;

- au niveau III : les BTS, titres professionnels (TP) ;

- au niveau II : les licences professionnelles, les écoles spécialisées en hôtellerie restauration ;

- au niveau I : les masters, les MBA, les écoles spécialisées en hôtellerie restauration.

► À quoi se former dans le cadre d'une reconversion ?

Si vous souhaitez vous reconvertir dans le domaine de l'hôtellerie restauration, plusieurs solutions existent :

- suivre, dans le cadre de la formation continue, un CAP ou un CQP pour découvrir les techniques professionnelles de cuisine, l'hygiène... Vous pouvez vous adresser aux Greta spécialisés dans les métiers de l'hôtellerie et du tourisme, aux CFA, à l'Afpa... ;

- suivre une formation dans un centre de formation géré par une chambre de commerce et d'industrie (CCI) ;

- suivre une formation dans un centre privé accueillant des personnes en reconversion professionnelle et des étrangers cherchant à découvrir la gastronomie française.


Jean-Philippe Barret
Journal & Magazine
N° 3790 -
20 janvier 2023
SOS Experts
Une question > Une réponse
Fonds de commerce en fiches pratiques
par Tiphaine Beausseron
Services