×

L'Hôtellerie Restauration et ses partenaires utilisent des «cookies» pour assurer le bon fonctionnement et la sécurité du site, améliorer votre expérience, personnaliser des contenus et publicités en fonction de votre navigation et de votre profil, réaliser des statistiques et mesures d'audiences afin d’évaluer la performance des contenus et publicités, et partager des contenus sur les réseaux sociaux.

Certains de ces cookies sont soumis à votre consentement. Vous pouvez exprimer votre choix de manière globale, ou paramétrer vos préférences par finalité de cookies. Vous pouvez modifier ces choix à tout moment par le lien en bas page.

Accédez à notre politique cookies en cliquant ici




Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

L'Institut Paul Bocuse inaugure sa Maison des services

Formation - Écoles - lundi 9 novembre 2015 15:56
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question
Ajouter un commentaire
Partager :

Ecully (69) Samedi 7 novembre, l'établissement lyonnais a officialisé l'ouverture de sa nouvelle infrastructure (830 m2), dont l'un des 2 bâtiments abrite le Laboratoire du service. Son coût est estimé à 2 M d'euros.



En février 2014, Hervé Fleury, vice-président de L'Institut Paul Bocuse, annonçait en avant-première dans nos colonnes la création d'un Laboratoire du service. Le projet a depuis fait son chemin. Inauguré le 7 novembre, ce nouvel outil pédagogique dénommé La Maison des services, d'une superficie de 830 m2, se situe à 500 mètres de l'école créée par Paul Bocuse. Celle-ci regroupe deux bâtiments. Destiné aux étudiants, le premier offre, au rez-de-chaussée, le huitième restaurant pédagogique de l'école (interne), Le Nomos, de type restauration rapide. L'objectif : former les jeunes (5 à la fois) à la rapidité du service (30 minutes chrono). Ils font 48 couverts en 3 services (11h30, 12h15 et 13h). Un maître de maison a spécialement été recruté : Thierry Gasparian (ex maître d'hôtel de la Côte St Jacques). Blaise Volckaert, déjà en poste àL'Institut, a été nommé chef de cuisine du Nomos. Quatre salles de cours se trouvent au premier étage, et une chambre expérimentale modulable de 25 m2 au second et dernier étage. Pour compléter le site, l'Incubateur sectoriel de l'Institut Paul Bocuse lancé en 2010 s'est agrandi et a pris place dans cette Maison.

Création d'une association "Esprit de service France"

Le très attendu Laboratoire du service se trouve donc dans le second bâtiment. Il s'agit d'une salle polymorphe de 230 m2 redimensionnable et configurable à volonté : banques, magasins, salons de coiffure, guichets de transport… Elle dispose d'outils de suivi du comportement et est équipée de caméras. A caractère expérimental, ce Laboratoire est, pour sa part, ouvert à tous types d'entreprises extérieures dans l'objectif d'accentuer la notion de service. "Innover dans la relation client ; « designer » un service afin de l'optimiser ; voir comment rationaliser scientifiquement les pratiques de services et les rendre reproductibles… Voici les diverses ambitions du laboratoire du service, détaille Hervé Fleury. Le service reste fondamental, c'est une véritable valeur de différenciation d'une offre, donc un levier de croissance à l'heure où les stratégies de conquête clients ont tendance à s'essouffler".
Pour répondre aux demandes de ces entreprises, une association "Esprit de service France", présidée par Xavier Quérat-Hément (Groupe La Poste), a été créée pour co-écrire deux formations pour deux cibles : le Top Management
(De l'immersion à la stratégie d'entreprise, 1 jour, 975 €/personne) et le Middle management & manager de proximité (Comprendre, mesurer, faire l'expérience et appliquer la qualité de service, 2 jours, 450 €/personne). La Maison des services a nécessité un investissement de 2 millions d'euros.


Hélène Binet
Journal & Magazine
N° 3764 -
21 janvier 2022
N° 3761 -
10 décembre 2021
SOS Experts
Une question > Une réponse
Recettes de chef à chef
par Marcel Mattiussi
Services