Actualités
Accueil > Actualités > Formation - Écoles

Le lycée Notre-Dame du Roc crée un BTS option A

Formation - Écoles - jeudi 21 novembre 2013 16:09
Ajouter l'article à mes favoris
Suivre les commentaires
Poser une question / Ajouter un commentaire Partager :

La Roche-sur-Yon (85) Année après année, l'établissement renforce son pôle d'enseignement supérieur. Après un BTS option B en contrat de professionnalisation en 2012, il a ouvert à la rentrée un BTS option A en formation initiale.



Les premiers élèves du BTS option A du lycée Notre-Dame du Roc ont fait leur rentrée en septembre.
Les premiers élèves du BTS option A du lycée Notre-Dame du Roc ont fait leur rentrée en septembre.

"Notre centre de formation supérieur, qui compte environ 400 jeunes aujourd'hui, est essentiellement tourné vers les métiers du tertiaire. Proposer un nouveau BTS, c'est donc la poursuite de cette voie", considère Bruno Michel, directeur adjoint du lycée Notre-Dame du Roc à La Roche-sur-Yon. Depuis la rentrée, les élèves du lycée en formation initiale peuvent en effet poursuivre leurs études jusqu'au BTS option A.

"Ce BTS était d'autant plus intéressant qu'il n'existait pas en Vendée, qui est un département très touristique confronté à une problématique de reprise d'entreprises. C'est l'argument qui a fait pencher la balance auprès du rectorat", estime Bruno Michel.

Une mise à niveau possible

Ce BTS est tout naturellement ouvert à la candidature des élèves du lycée yonnais, qu'ils préparent leur bac pro ou leur bac technologique. Mais il peut intéresser également les classes de STG, filière également présente au sein du lycée, qui "ont un profil idéal pour suivre une année de mise à niveau". Le BTS a en effet été doublé par l'ouverture d'une mise à niveau (MAN) destinée à répondre à la demande d'élèves n'étant pas issus de la filière hôtellerie-restauration. Elle ne compte qu'une quinzaine de places, pour coller aux possibilités d'accueil des deux BTS. "On ne veut pas ouvrir une classe trop importante, reconnaît Bruno Michel, parce qu'il faut aussi que les jeunes venant des bacs hôteliers puissent suivre nos BTS."

Dix-huit étudiants ont intégré cette première année de BTS option A. "Nous avons eu une demande forte sur cette section, bien supérieure au nombre de places disponibles", indique Germain Rousseau, directeur adjoint du lycée en charge du pôle enseignement supérieur. Qui dit nouvelle formation, dit augmentation du nombre d'élèves au sein de la partie hôtelière du lycée. Deux nouvelles salles ont donc été créées dans le bâtiment dédié à l'hôtellerie-restauration et livrées à la rentrée. Cela représente plus de 200 m² supplémentaires et un important investissement en nouvelles technologies. En plus d'une salle informatique équipée de 26 postes, le lycée hôtelier est maintenant doté d'une salle de technologie, pour que les BTS puissent travailler l'expérimentation en cuisine. Elle n'est pas destinée à des ateliers pratiques mais à présenter des démonstrations qui sont projetées aux étudiants par vidéo-projection.

Désormais, le lycée proposant à la fois formation initiale et formation en contrat de professionnalisation avec des diplômes allant du bac au BTS, il a pour ambition de travailler sur le label Lycée des métiers du tertiaire. Un nouveau défi pour l'année à venir.

Élodie Bousseau

Journal & Magazine
Services